Au fil des ans, cette école de quartier accueillant près de 150 élèves sur trois implantations rue Juppin commençait à prendre quelques rides avec ses vieux châssis en acier, sa façade défraîchie, ses sanitaires vétustes. Ceci sans compter le fait que son enveloppe thermique était devenue peu conforme aux performances énergétiques d’aujourd’hui. Une rénovation s’imposait pour donner un coup de jeune à l’ensemble des trois implantations et ainsi offrir aux enfants et enseignants un cadre plus agréable et plus accueillant en plein cœur de ce faubourg de Namur.

Les élèves ont pu découvrir le chantier terminé hier matin, dernier jour d’école avant les vacances de Pâques, en compagnie de l’échevin des Bâtiments Tanguy Auspert. Au menu : nouvelles chaudières, fenêtres isolantes avec doubles vitrages sur les trois implantations, nouvelle toiture isolée et munie de panneaux photovoltaïques rue de la Colline, nouvelle toiture isolée rue Juppin 3, mise en conformité incendie, dévidoirs, portes coupe-feu pour enfin répondre à un rapport du service régional d’incendie de 1976.

Sans oublier la remise en couleur du bâtiment rue Juppin 3 et la démolition et la reconstruction du bloc sanitaire rue Juppin 3. Prochainement débuteront également les travaux de rénovation de la toiture du bâtiment de la rue Juppin 1 qui sera également isolée et munie de panneaux photovoltaïques. Tout cela a un coût non négligeable.

Au total, les travaux s’élèvent à 1204241 €. Ils ont été principalement réalisés par des entreprises de la région ainsi que les services bâtiments et électromécaniques de la Ville et ont été effectués entre octobre 2010 et janvier 2012. "L’école est le moteur d’un quartier, le facteur principal de dynamisme, le premier service que les jeunes ménages attendent lorsqu’ils choisissent une commune pour y vivre. Dans un tel environnement, nos enfants pourront accéder, dans les meilleures conditions, à la connaissance", a souligné l’échevin autour d’un petit-déjeuner festif.