L'Enjambée, la passerelle cyclo-piétonne qui doit relier Jambes au Grognon, sera mise en service lundi dans sa configuration à trois branches, a annoncé vendredi le Service public de Wallonie (SPW). L'ouvrage, dont la structure a été posée en août 2018, était attendu depuis nombreux mois dans la capitale wallonne. La passerelle vise à relier Namur à Jambes en "enjambant" la Meuse. Elle constitue une solution de mobilité supplémentaire pour piétons et cyclistes.

Sa construction dans sa configuration a trois branches était terminée depuis mi-mars. Les autorités ont toutefois préféré retarder sa mise ne fonction en raison du Covid-19.

Le travaux sont en grande partie terminés côté Jambes, où l'accès sera possible dès lundi via une rampe et un escalier. Côté Grognon, seul un escalier avec goulotte sera en fonction pour le moment. Une rampe viendra compléter le dispositif au printemps 2021 si les travaux suivent leurs cours. Celle-ci mènera à l'esplanade qui doit coiffer le parking situé en sous-sol au Grognon, rebaptisé la Confluence pour l'occasion. Les personnes en chaise roulante devront donc attendre encore un peu pour passer d'une rive à l'autre.

Etant donné les circonstances actuelles, aucune inauguration festive ne sera organisée lundi, ont précisé le SPW et la Ville de Namur. Les célébrations seront faites plus tard, lorsque la situation sanitaire le permettra.

La structure de l'Enjambée a été posée en août 2018 et elle devait ouvrir quelques mois plus tard. La société Franki, en charge de sa réalisation, a accumulé de nombreux retards.

"C'est la fin d'un long périple", s'est réjoui le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. "Cet outil de mobilité douce additionnel va relier les deux ventricules commerciaux de Namur et constituer un bel atout pour notre ville."

"Toutefois, période sanitaire oblige, on ne pourra pas s'y arrêter, stationner ou prendre le temps de faire des photos. Il faudra pour cela encore s'armer de patience. Au même titre, il faudra veiller à garder 1,50 mètre entre tous les usagers et on déconseille pour le moment de toucher les garde-corps ou de s'appuyer dessus", a-t-il ajouté.

L'inauguration officielle de l'ouvrage dans sa configuration définitive à quatre branches devrait intervenir dans "une petite année", a encore souligné le bourgmestre.

Le budget consacré à la construction de l'ouvrage est estimé à 6,2 millions d'euros. La majeure partie a été financée par la Région wallonne avec l'aide du fonds européen de développement régional (FEDER). Un peu plus de 2 millions ont également été consacrés aux expropriations.