Plus de 30 000 personnes attendues le 14 décembre.

Le 75e anniversaire de la bataille des Ardennes devrait attirer la foule les 13, 14 et 15 décembre à Bastogne. "Le samedi 14, nous accueillerons, sans doute, entre 30 000 et 40 000 personnes", a annoncé, vendredi, le bourgmestre Benoît Lutgen, lors de la présentation du programme définitif du week-end du Nuts. "En effet, des milliers de participants sont déjà inscrits à la marche du périmètre défensif. Le spectacle son et lumière de Luc Petit attirera des visiteurs par milliers si l’on se réfère au show du 70e suivi, à chaque représentation, par plus de 10 000 personnes."

En 2014, le show retraçait une partie de la vie de cinq Texas A&M Aggies ayant pris part à la Deuxième Guerre mondiale et à la bataille des Ardennes. Il s’articulait autour de neuf tableaux thématiques et historiques. "Cinq ans plus tard, le défi à relever est encore plus grand", a indiqué Luc Petit. "En effet, cette fois, le spectacle sera centré sur Bastogne et la bataille des Ardennes. Nous présenterons à nouveau des projections mais en augmentant l’aspect humain pour que le spectateur ressente ce que les soldats et civils ont ressenti en décembre 1944."

Un spectacle gratuit

Afin de placer l’humain au cœur du show, Luc Petit a recruté 100 figurants parmi les gens de la région. Le scénario a évolué depuis sa présentation il y a quelques mois. Le nombre de personnages a été ramené à quatre. Un enfant, une infirmière, un soldat américain et un soldat allemand seront mis en lumière.

"Le show du 75e aura plus de force évocatrice que celui du 70e", poursuit Luc Petit. "Il ne sera pas passéiste mais aura comme objectif de faire vivre aux gens ce qu’il s’est passé comme lors du tournage d’un film avec des effets pyrotechniques et une bande-son. La violence des combats ne sera pas occultée." Ce spectacle gratuit, d’une durée de 45 minutes, sera présenté le 14 décembre au Mardasson à 17 h 30 et à 20 h.