Namur-Luxembourg Démise d’office de ses fonctions après avoir détourné 23 000 € destinés à des voyages scolaires, elle gagne au Conseil d’État.

Condamnée le 24 juin 2015 par le tribunal correctionnel pour avoir détourné la somme de 23 000 euros destinée à des voyages scolaires, une préfète de Virton vient d’obtenir gain de cause devant le Conseil d’État en ce qui concerne le volet disciplinaire de cette affaire. La préfète contestait le fait d’avoir été démise d’office de ses fonctions par la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’arrêt qui vient d’être publié lui donne raison. La préfète invoquait un dépassement du délai raisonnable dans la décision de la démettre de ses fonctions.

(...)