Jusqu’ici, elle n’était pas vraiment chez elle. La société Dureco pourra bientôt avoir ses propres quartiers. Elle investira un hall flambant neuf, à Barvaux.

Cette SCRL créée en 2009 au départ du CPAS de Durbuy, de l’atelier environnement et de Didier Demoulin, est active dans le domaine du tri et du recyclage.

C’est une entreprise d’insertion sociale et, mercredi, elle a reçu une bonne nouvelle des mains du secrétaire d’Etat à la lutte contre la pauvreté, Philippe Courard (PS). Un subside de 37 500 euros a été dégagé pour lui permettre de bâtir le hall. Dureco engage des chômeurs.

Depuis son lancement, 6,5 équivalents temps plein ont été créés. Les prestations, comme le rappelle l’échevin Freddy Paquet, sont en rapport avec la collecte, le tri, le traitement, le transport, le recyclage et la réutilisation des déchets. Elle récolte par ailleurs dans toute la province de Luxembourg et les Cantons de l’Est : encombrants, papiers

L’avenir ? La commune a acheté un terrain de 3 000 mètres carrés à Barvaux et Dureco pourra s’y installer. Le subside n’est pas le seul à avoir été octroyé pour des institutions en Luxembourg. Il s’agit d’une enveloppe venant des bénéfices de la Loterie Nationale.

"Elle est allouée à des associations qui ont pour objectif la lutte contre la pauvreté", souligne Philippe Courard. Cinq autres associations ont reçu un coup de pouce.

Citons le CPAS de Bastogne (18 750 euros), avec l’achat d’un véhicule pour le projet Cantonniers du Pays de Bastogne, l’ASBL ASPI d’Arlon (37 500 euros), dans le cadre d’un chantier de construction, les CPAS de Léglise (17 750 euros) et Libramont (18 750 euros), pour l’achat d’un véhicule et la création d’un service de transport social), et au centre de services communs de Durbuy (12 800 euros), pour l’achat d’un véhicule.