Namur-Luxembourg

La réunion de consultation du public, organisée à l'initiative de l'ASBL "Vents d'Houyet", a fait salle comble, mercredi à Houffalize. Les habitants des deux communes concernées s'étaient déplacés en nombre. La rencontre était présidée par le bourgmestre houffalois, Gérard Otto.

Bernard Delville, administrateur-délégué, a rappelé que son ASBL avait jeté son dévolu sur un site à cheval sur les communes de Houffalize et Gouvy, entre Sommerain et Montleban. Il a ajouté qu'il avait reçu l'accord de principe des propriétaires des terrains, lesquels seront achetés ou mis à la disposition de la coopérative Emissions Zéro par bail emphytéotique.

Quatre ou six machines

Le parc éolien comptera en outre quatre ou six machines de 2 à 3 MW, dont les mats culmineront à moins de 108 mètres. Le coût est estimé à 3300000 € par éolienne. Le financement ? Le montage prévoit 5-10 pc de fonds propres, 85-90 pc d'emprunts bancaires et 5 pc de subsides de la Région wallonne. "Nous lançons l'appel à souscription de 1500 parts à 260 € afin d'atteindre les 390000 € nécessaires au financement de deux éoliennes citoyennes," a précisé l'administrateur-délégué. "La priorité est donnée aux habitants de Houffalize et Gouvy étant entendu que le nombre de parts sera limité à 10 par ménage." Deux autres machines pourraient être financées par les deux communes.

Chacune interviendrait à hauteur de 200 000 €. "L'opération est intéressante sur le plan financier tant pour les citoyens que pour les communes puisque des dividendes de 6 pc sont garantis", a souligné B. Delville.

Le dossier peut être consulté à l'Hôtel de ville de Houffalize et à la maison communale de Gouvy jusqu'au 5 juin. La demande de permis pourrait être introduite en octobre.