La Villede Namur est citée comme exemple en la matière.

Il y a un an, la Ville de Namur lançait sa plateforme de partage de données en open data. D’une quarantaine de jeux de données à son lancement, la plateforme en compte aujourd’hui près d’une centaine et s’inscrit plus que jamais dans la dynamique Smart City initiée par la Ville.

Pour son premier anniversaire, la plateforme s’offre une véritable avancée en permettant l’accès aisé par tout un chacun aux données brutes de l’ancienne application Cytise. Ce sont donc désormais de nombreuses informations sociodémographiques de la Ville par quartiers depuis 1985 qui sont facilement accessibles sur la plateforme open data : âge, sexe, état civil, nationalités (belge, UE, hors UE), avec possibilité bien entendu de charger les données brutes mais également de générer des cartes comparatives, des graphiques… Nouveauté de cette année également : un tuto figurant sur la page d’accueil pour utiliser au mieux les données.

"Ce portail d’open data est clairement une démarche d’avant-garde, confie le bourgmestre Maxime Prévot. Et cette plateforme est loin d’être inutilisée : on dénombre 1000 utilisateurs par mois. Notre ville est souvent sollicitée à l’étranger pour réaliser des démonstrations de cet outil précieux."

Des bâtiments texturés très populaires

Samuel Nottebaert, chef du service data office et géographie urbaine de la Ville explique : "Nous avons vraiment un cran d’avance car toutes les infos en ligne sont documentées. De 50 il y a un an, nous sommes passés à 103 jeux de dossiers. Les plus populaires sont ceux qui concernent les bâtiments texturés de la ville, la liste des voiries et les limites des 46 quartiers. Nous ne proposons pas que des chiffres, mais aussi des vues aériennes, une planothèque et une bibliothèque comprenant 65 plans PDF. En termes de population par exemple, les mises à jour se font quotidiennement. En termes de mobilité, les données seront bientôt en ligne en temps réel, ce qui sera précieux pour le système de transport intelligent. La page consacrée aux statistiques de la population contient un million de données, qui sont divisées en 6 thèmes."