La ville de Namur suggère aux tenanciers un système de store déroulant qui s'accrocherait via des ventouses ou un brise-vue

La ville de Namur a récemment adopté un règlement de police complémentaire relatif à l’encadrement des pratiques en vitrine dans les bars à hôtesses. Celui-ci fait suite à une réflexion instiguée par une pétition rédigée par les riverains des principaux bars de ce type, situés sur la chaussée de Liège, à Brumagne et Lives-sur-Meuse.

Ce qui en ressort : les vitres des portes et fenêtres des locaux où l'on se livre à la prostitution doivent être traitées de manière à les rendre impénétrables aux regards des passants de 7 à 22 h et en-deçà des épaules des personnes en vitrine ! En annexe de la délibération, la ville de Namur suggère aux tenanciers un système de store déroulant qui s'accrocherait via des ventouses ou un brise-vue