Le masque est imposé dès ce jeudi sur tout le champ de foire. Il le sera aussi dès 17h00 vendredi place du Vieux, place Chanoine Descamps et sur les quais de Sambre. Il s'agit de lieux très fréquentés, en particulier par les jeunes de 20 à 30 ans, "la tranche d'âge où le virus a le plus progressé récemment", a souligné le bourgmestre.

Dès samedi et jusqu'à nouvel ordre, l'obligation sera étendue aux quais de Meuse et à l'Enjambée. Les rues Saint-Jean, des Frippiers et de la Halle sont également concernées vu leur étroitesse.

En sus, le port du masque sera désormais obligatoire chaque samedi dans tout le centre-ville, mais aussi avenue Materne à Jambes et rue Patenier à Salzinnes.

La Ville de Namur ajoute que les déplacements dans les établissements horeca seront strictement soumis au port du masque. Les files devant chez les glaciers sont également concernées, toujours dès samedi.

Parallèlement, un sens de marche devra être respecté dans les rues commerçantes de la commune et en particulier dans le piétonnier. Chacun devra donc tenir sa droite. Les chevalets et autres obstacles placés sur les trottoirs seront aussi interdits jusqu'à nouvel ordre. "Les constats dressés ces dernières semaines et ces derniers jours m'amènent à croire que ces impositions sont devenues nécessaires", a souligné Maxime Prévot. "De simples recommandations, même vives, ne peuvent manifestement plus suffire."

La police veillera à l'application de toutes ces règles et n'hésitera pas à avoir recours au sanctions pénales, a-t-il conclu.