La nouvelle école communale de Bellevue (Jambes) célébrera sa première rentrée des classes en 2014. Ce nouveau projet est attendu de pied ferme par les petites têtes blondes et leurs enseignants des écoles de Froidebise située Chaussée de Marche et d’Erpent.

L’école de Froidebise est essentiellement constituée de modules depuis près de 50 ans. Cette école de quartier compte aujourd’hui quelque 120 élèves, 7 classes (4 primaires et 3 maternelles) ou un réfectoire bibliothèque et locaux de l’équipe éducative... C’est dire si cette implantation mérite sans conteste une infrastructure en dur.

Quant à l’école communale d’Erpent, elle connaît une augmentation de population fulgurante en raison de l’immersion en néerlandais. Cette école dite de village compte désormais 535 élèves répartis dans 28 classes. L’école vit très à l’étroit et aspire à une plus grande respiration.

C’est ainsi que l’actuelle population école de Froidebise et une partie de celle d’Erpent seront transvasées dans la nouvelle école à construire sur le plateau d’Erpent appelée à accueillir pas loin de 560 élèves. "Il faut aussi compter avec les besoins des écoles qui évoluent : cours de psychomotricité pour les maternelles, organisation des cours d’options philosophiques (morale, religion catholique, protestante, orthodoxe, islamique, israélite ). Il est nécessaire de disposer d’espace suffisant pour garantir la qualité de l’apprentissage" , explique l’échevine Geneviève Lazaron.

Hier, au conseil communal, le cahier des charges a été approuvé. La construction sera subsidiée à concurrence de 60 % par la Communauté française (6 720 816 euros), a expliqué l’échevin Tanguy Auspert. Elle s’étendra sur plus de 3 000 m 2 et comprendra 28 classes (10 maternelles, 18 primaires), un réfectoire, une salle de gym, une cour de récré deux préaux, deux bibliothèques, un local informatique, trois locaux pour les cours philosophiques, quatre locaux pour les cours artistiques, une salle de gym de 15 sur 18 m, des parkings La luminosité et l’économie d’énergie seront au cœur des options architecturales.