Namur-Luxembourg

Au terme du premier mois des "grandes vacances", l’Observatoire du tourisme de la Fédération touristique du Luxembourg belge (FTLB) a interrogé environ 1 200 opérateurs touristiques, tous secteurs confondus, et reçu 327 contributions (soit un taux de réponse proche des 30 %). Ont ainsi participé à l’enquête, plus de 160 gestionnaires de gîtes et chambres d’hôtes, plus de 50 hôteliers, 21 responsables de campings, 22 gestionnaires d’attractions touristiques et de musées, ainsi que 26 bureaux d’accueil.

Alors que le FTLB annonce un bilan globalement positif pour le tourisme wallon, il ressort généralement une fréquentation touristique du mois de juillet qualifiée "d’assez bonne" à "très bonne" dans la province, par un peu plus de 70 % des opérateurs interrogés. Ils étaient cependant 83 % il y a un an.

Comparativement au même mois 2010, 4 opérateurs sur 10 considèrent la fréquentation de leur établissement comme "inférieure" à "très inférieure" (44 %). Ils sont 20,5 % à la juger comme "supérieure" à "très supérieure". Elle est stable pour le reste des opérateurs, soit un tiers d’entre eux. Les secteurs de l’hôtellerie et du camping semblent les plus affectés. Ainsi, ils ne sont que 57,9 % dans l’hôtellerie (contre 79,2 % en 2010) et 33,3 % dans le secteur des campings (contre 100 % en 2010) à évaluer la fréquentation touristique de leur établissement comme "assez bonne" à "très bonne".

Le secteur des gîtes et des chambres d’hôtes présente de son côté une plus grande stabilité entre 2010 et 2011. Environ 83 % d’entre eux qualifient "d’assez bonne" à "très bonne" leur fréquentation touristique.

Concernant les principaux marchés, la clientèle belge néerlandophone semble la plus touchée. Elle est en baisse pour 31,2 % de l’ensemble des opérateurs interrogés (stable pour 48,6 %). Un peu moins d’un tiers des opérateurs ayant répondu à l’enquête considère la clientèle hollandaise en diminution. Elle demeure toutefois stable pour 36,1 % des répondants. Les principales explications apportées par les opérateurs sont notamment la météo plutôt maussade et des prévisions météorologiques jugées comme trop alarmistes.

La concurrence des destinations à l’échelle de la planète, ainsi que la fermeture rivières à la navigation des kayaks sont aussi évoquées. Les considérations relatives à la clientèle néerlandophone, qui malgré cette légère baisse reste le marché le plus important, renforcent le souci de la FTLB à lui manifester une attention toute particulière (par exemple l’émission en néerlandais "Op Stap in Belgisch Luxemburg" diffusée chaque jour sur la télévision locale TV Lux).

Le rétablissement annoncé de la météo et les importants évènements prévus en août (Carnaval du soleil à Houffalize, Festivals de jazz à Gouvy et Rossignol, marché 1900 à Marche-en-Famenne, Festival des artistes de rue à Chassepierre, Hottolfiades à Hotton ) sont aussi de nature à aborder le mois d’août avec une relative sérénité.