L’ancien locataire a brûlé tous ses documents personnels

A la commune de La Bruyère on vient d’avoir l’illustration que la passation de pouvoir dans le cadre d’un changement de majorité ne se passe pas toujours dans les meilleures conditions.

Le 4 décembre Yves Depas a trouvé un bureau vidé de tous ses dossiers. « En prenant possession de mon nouvel environnement je me suis rendu compte qu’il ne restait aucun dossier. J’estime qu’un certain nombre de notes figurant dans ces dossiers et prises dans le cadre de sa fonction appartiennent à la commune et non pas à lui. Je trouve donc déloyal de les détruire plutôt que d’en faire profiter celui qui vous remplace. Nous faisons actuellement l’inventaire pour voir s’il ne manque pas des documents dans certains dossiers. Je regrette qu’il y ait eu un blocage dans la confection du budget, on a donc voté un budget en décembre qui n’est pas celui de la nouvelle majorité mais avons décidé de faire une modification de budget en mars. J’ai appris en regardant le reportage sur RTL qu’il aurait visionné certains documents avec le DG. Nous allons vérifier cela avec ce dernier. »

© JDC

De son côté Robert Cappe, son prédécesseur, s’est expliqué sur sa démarche : « Je tiens à préciser que tous les dossiers officiels sont restés à la commune et que j’ai repris les dossiers que j’avais constitués moi-même depuis plus de 30 ans. Ces papiers m’appartenaient et je les ai détruits. Si mon successeur s’attendait à avoir mes informations pour gérer les dossiers il se trompe, c’est un aveu d’impuissance. J’ai déclaré sur RTL que j’avais gardé un dossier qui est toujours personnel, le suivi de la construction de la nouvelle administration communale. Tous les courriers entrant étaient transmis au DG, parfois j’en faisais une copie pour mon dossier avec des annotations personnelles et l’utilisais pour participer aux réunions. » 

Nous avons demandé à Robert Cappe s’il comptait siéger au conseil communal : « J’irai jusqu’au mois de mai parce qu’on m’a demandé de rester pour qu’on ne soit pas obligé de me remplacer dans les intercommunales jusqu’au vote au mois de mai. »