La Chinelle. Un monument de l’endurance moto tous terrains. Douze heures de course, de minuit à midi. Pour une équipe de trois ou quatre pilotes, c’est déjà presque un enfer. Franchir la ligne d’arrivée demande une excellente condition physique et une préparation importante.

Jérémie Fraselle a décidé de tenter le coup seul. Seul du moins au guidon de sa moto parce qu’il a la chance d’être entouré d’une équipe formidable emmenée par Mikaël Despontin, comme lui ancien vainqueur de l’épreuve. "Ça fait longtemps que l’idée trottait dans notre tête, avoue Jérémie Fraselle. Cette année, cette course mythique fêtera son quarantième anniversaire. Jusqu’ici, quelques équipes ont réussi le challenge de s’aligner et terminer avec deux pilotes mais jamais aucun coureur n’avait imaginé se lancer seul. Pour la bonne cause, pour le Télévie, nous avons décidé de relever ce défi complètement fou."

Une préparation physique particulière

Grâce à cette action, le pilote et son équipe espèrent décerner un chèque de 30 000 euros à l’opération caritative organisée par RTL-TVI. Un objectif déjà en partie atteint puisque grâce à leurs sponsors, ils ont déjà pu réunir à ce jour les deux tiers de la somme.

Évidemment, ce challenge demande une préparation particulière. "Depuis six mois, je m’entraîne chaque jour en fonction de cet objectif. Je participe à des trails, des épreuves d’enduro en solo, des joggings, des randos VTT, selon un programme établi avec un préparateur physique. Le tout est de ne pas en faire trop, pour ne pas arriver fatigué le jour de la course. Si sur le plan physique, je suis OK, on va maintenant remettre l’accent sur l’aspect moto. On va devoir établir le bon rythme à tenir en course, la stratégie de ravitaillement, etc."

L’organisation du stand sera particulière également. Mikaël Despontin pense sans cesse à un tas de détails pour faciliter la course de son poulain : "On va par exemple tester une oreillette parce qu’on sait que quand on est seul en course, ça fait du bien d’entendre une voix par moments. Mais il faudra aussi réserver des temps pour un massage, un changement de vêtements…"

Règlement oblige, trois pilotes seront inscrits sur la feuille de course. Outre Jérémie, son papa, souffrant, sera de la partie et effectuera peut-être un tour de piste tandis que Despontin se tiendra prêt à pallier à toute éventualité.

Et puis surtout, l’équipe attend un gros soutien du public, grâce à différentes actions à découvrir sur place. Dès lors, il est évident que vous êtes attendus sur le stand 41 les 10 et 11 août pour encourager Jérémie !