Il s'agit d'un nouveau record pour le festival des arts forains

Près de 240.000 personnes ont assisté à la 24 édition de "Namur en Mai" qui s'est déroulé durant trois jours dans la capitale wallonne, s'est réjoui samedi son directeur, Samuel Chappel. Il s'agit d'un nouveau record pour le festival des arts forains, devenu l'un des principaux évènements culturels du pays.

Les bonnes conditions météorologiques ont joué en faveur des organisateurs. Ceux-ci avaient aussi fait le choix de débuter les festivités le jeudi de l'Ascension plutôt que le vendredi, comme c'est le cas habituellement.

"C'était un peu un pari, mais nous avons accueilli près de 85.000 personnes sur la journée de jeudi", a expliqué Samuel Chappel à l'agence Belga. "On peut donc dire que c'est une réussite", a-t-il ajouté.

"La fréquentation le vendredi a été un peu moindre, mais samedi c'est reparti de plus belle. Les spectacles payants ont aussi remporté un franc succès, avec près de 30% d'entrées supplémentaires", a-t-il poursuivi.

L'organisation avait également accru la part de spectacles gratuits ou au chapeau de 50 à 60% par rapport à 2018.

Parmi les autres attractions proposées, la star était sans nul doute un toboggan géant datant du siècle dernier, installé sur la place de l'Ange. Le retour des cabarets sur la place Saint-Aubain a également été fort apprécié.