Au fil des ans, le centre de Marche-en-Famenne s’embellit et ne cesse d’être choyé par les autorités locales. Lundi soir, lors du conseil, plusieurs projets ont été abordés, afin de le rendre encore un peu plus convivial. Au centre des conversations, l’avenir de l’allée du Monument et le sort de ses tilleuls. L’allée du Monument, bordée de tilleuls, est l’une des plus belles avenues de la ville. C’est André Bouchat qui le dit. Elle devient aussi un axe fort fréquenté, avec la présence de l’athénée et la construction d’immeubles à appartements. "Nous aurons bientôt un parking de 100 places", indique le bourgmestre.

Les élus ont marqué leur accord pour qu’un auteur de projet étudie le relooking de l’allée. Philippe Hanin craint pour l’existence des tilleuls. "Ces arbres sont remarquables. Je m’efforce de ne pas être passéiste, mais je ne voudrais pas qu’on en arrive à une solution dirigée par des intérêts privés", souligne le conseiller.

Selon lui, des projets immobiliers pourraient menacer les tilleuls. Le bourgmestre l’a rappelé : à ce stade, il n’est pas question de les couper. "Le problème est de savoir comment nous aménagerons des trottoirs sans avoir des voitures en permanence dessus ", dit André Bouchat. "Notre ambition est d’améliorer l’esthétique de l’allée."

L’aménagement de la rue Dupont est une réussite, dixit le bourgmestre. Elle est désormais à sens unique, et les places de parking ont été clairement délimitées. "Ce n’est pas évident quand même pour se garer", souligne le conseiller Etienne Huet (Oser). Pour l’échevin compétent, Jean-François Piérard (CDH), les travaux ont été correctement réalisés.

Pour la place de l’étang, la commune va dégager 30 000 € pour acquérir plusieurs sculptures. Elles seront installées au nouveau rond-point à bâtir entre la place de l’Etang et le futur boulevard urbain. Un appel sera lancé à plusieurs sculpteurs. Une certitude, à ce stade : les œuvres seront fabriquées en bronze.