La Province de Namur pallie un manque d’infrastructures dans la région

La région de Couvin, c’est un euphémisme, est pauvre en termes de services de planning familial. Depuis peu, la Province de Namur y remédie en partie, avec une équipe spécialement dédiée au dépistage du VIH (virus responsable du Sida) et des IST (Infections pouvant se transmettre lors des rapports sexuels : syphilis, hépatite B et C,…) basée au sein de la Maison Provinciale du Mieux-Être. Mais, explique Janvier Sewumuntu responsable du projet, cette équipe va plus loin que le simple dépistage : "Nous offrons une écoute attentive sur tous les aspects sexuels. Nous proposons gratuitement des examens de dépistage les 3e et 4e mardis du mois. Mais en cas d’urgence ou de doute, nous pouvons organiser les tests nécessaires dans un délai très court. Et en cas de résultat positif, une équipe multidisciplinaire avec médecin généraliste, infectiologue, psychologue, assistante sociale, conseillère conjugale et familiale assure le suivi médical et tout l’accompagnement possible des patients et de leur entourage".

Une aide précieuse pour bon nombre de personnes qui auparavant devaient se rendre à Mont-Godinne ou à Charleroi. "Dans la région de Couvin, nous souffrons de problèmes de mobilité, nous sommes éloignés de tout. Nous répondons à une réelle nécessité, c’est un service à la population. Il y a également de ce côté une méconnaissance au niveau des IST auquel nous pouvons remédier", explique Mr Sewumuntu.

En effet, de nombreuses questions reviennent souvent : "Ai-je pris un risque ? Quand et pourquoi se faire dépister ? Où trouver des préservatifs ? Que faire quand la capote claque ? Existe-t-il un traitement d’urgence ?" L’équipe apporte les réponses en toute discrétion et met également à disposition, outre une documentation bien fournie, des préservatifs, des dosettes de lubrifiant et autres carrés de latex.

 Maison du Mieux-Être, Ruelle Crascot, 12 à 5660 Couvin. 081/776820 ou 0473/973470 le mercredi et jeudi

La province de Namur compte sept services de santé mentale et quatre antennes décentralisées. Ils sont tous implantés au sein des maisons du Mieux-Être à Andenne, Beauraing, Ciney, Couvin, Dinant, Florennes, Gembloux, Jemelle, Namur et Tamines. Ces services reçoivent absolument tous les publics (enfants, ados, adultes, personnes âgées), en situation de mal-être à cause de difficultés familiales conjugales ou scolaires, de troubles du développement, d’anxiété, de dépression, entre autres et offrent des consultations psychiatriques, pédopsychiatriques, psychologiques individuelles ou familiales, des consultations et rééducations logopédiques et de psychomotricité. Mais les maisons du Mieux-Être de la province de Namur proposent bon nombre d’autres activités à découvrir !