L'artiste Taméoh a tourné un clip dans les rues vides de Namur en plein confinement. Lancé tout dernièrement, il a déjà récolté près de 4000 vues.

Tameoh, auteur, compositeur, interprète et musicie belgo-espagnol né à Bruxelles doit son premier single à la période dans laquelle nous vivons actuellement... Pour beaucoup, qui dit confinement dit solitude, et qui dit solitude dit inspiration. Son titre « Nos solitudes » est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement. Son clip a été tourné dans des rues désertes de Namur en s’inspirant d'un thème: ce fléau qu’est la solitude.

Pour visionner le clip : https://www.youtube.com/watch?v=J1KmHRxWCM8

© DR

A l'age de 4 ans, Tameoh chante ses premières notes avec son papa qui joue de la guitare et chante très souvent à la maison. Il grandit dans un univers rempli de musique. Autodidacte, c'est à l'age de 12 ans qu'il fait ses premières prestations. Il compose ses premières chansons et apprend à jouer devant un public dès son plus jeune âge. En 1999 il part vivre en Espagne à Malaga, ville de coeur pour Tameoh qui lui apprendra les sonorités andalouses et les rythmes du soleil. De retour en Belgique en 2004, il enchaine les petits boulots sans oublier ce qu'il veut faire dans la vie: composer et surtout chanter ses compositions. Tameoh part ensuite à Marseille ou il aura durant 3 ans des petits contrats comme chanteur pour diverses organisation : orchestre de bal, cabaret, comédies musicales,... Il décide alors de composer pour des artistes en respectant leur univers.

© DR

Après ces quelques années de voyages Tameoh revient en Belgique en 2012 ou il sera engagé comme chanteur dans un groupe de cover liégeois. Le vide lié au confinement lui permet de se remettre à l'écriture. Il compose, il crée, l'inspiration revient de plus en plus, il a besoin de chanter ce qui l'inspire. Le confinement a été pour lui un signe d'un retour à la création.

Il écrit la chanson Nos Solitudes qu'il décide d'enregistrer, mixer, masteriser grâce à d'autres artistes qui l'auront aidé dans sa démarche. Porté par l'inspiration il enregistre dans la foulée le clip dans les rues désertes de Namur.