Namur-Luxembourg Les engins de chantier se sont lancés à l’assaut de la Tour de la Famenne.

L’objectif est de démonter la partie supérieure pour la remplacer par une toute nouvelle structure. "L’approche consiste à utiliser un pied télescopique auquel a été suspendu un container", explique David Hotua, du bureau d’architecture Hotua-Poncelet. "On vide d’abord l’intérieur avant d’attaquer l’habillage de la partie sommitale, les châssis, les panneaux périphériques, la toiture. On entamera ensuite la déconstruction de la structure porteuse du sommet. Soit l’opération inverse de ce qui a été fait il y a 50 ans." L’étape suivante consistera à fabriquer la nouvelle structure à même le sol pour ensuite la placer au sommet du pied, une cinquantaine de mètres plus haut. Une opération qui devrait aboutir fin 2019, la construction de la nouvelle structure étant prévue pour l’automne. "Depuis le début, ce projet représente un défi en soi, poursuit David Hotua. Il implique une technicité inhabituelle compte tenu de la hauteur du bâ ti ment et de sa configuration architecturale pour le moins atypique, avec un sommet en porte-à-faux difficile d’accès. Il faut pouvoir sortir de sa zone de confort pour se lancer dans un projet d’une telle envergure."

Le dossier a connu de nombreux rebondissements au cours des dernières années. En 2015, un couple d’investisseurs néerlandais rachetait la tour pour y installer un restaurant au sommet. Mais le manque de financements les avait conduits à mettre leurs ambitions entre parenthèses avant de revendre l’ensemble au groupe Circus. Lequel avait obtenu l’autorisation d’installer une salle de jeu au rez-de-chaussée moyennant la rénovation complète de la tour. Restait à trouver l’entreprise qui accepterait d’assumer le chantier. Un chantier dont la complexité en a d’ailleurs rebuté plus d’un, la plupart des entrepreneurs initialement contactés l’ayant refusé. Les travaux ont finalement été confiés à la société flamande Portus. Si la pose du sommet de la tour est prévue pour fin 2019, la salle de jeu ne devrait pas être opérationnelle avant 2020.