La direction se renseigne afin de savoir s'il est possible de maintenir l'une ou l'autre activité nature.

Les attractions touristiques de la région sont aussi impactées par les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Le Domaine de Chevetogne, par exemple, doit retarder l'ouverture de sa saison initialement prévue le 28 mars prochain. "Elle aura lieu le 4 avril", explique la chargée de communication Elise Honnay. Sous réserve de nouvelles mesures. Dans l'état actuel des choses, tous les gros événements prévus ne sont pas impactés. "Le premier est la journée Victor de la littérature qui aura lieu le 25 avril. Par ailleurs, les classes de forêt, les deux musées (MHiN et NEM), la ferme des petits, l'espace barbecue, les logements et les plaines de jeux sont aussi fermés." 
 
A Han-sur-Lesse, le Domaine est lui aussi fermé au public. Pas de grotte donc, ni de parc animalier. "On avait déjà pris une série de mesures avant celles prises par le gouvernement fédéral. Ces dernières sont très radicales dont on a pris la décision de fermer l'ensemble du domaine. On est néanmoins en train de voir s'il est possible de maintenir certaines activités nature", explique Brigitte Malou, administratrice des Grottes de Han. Il s'agirait principalement d'ouvrir un sentier pédestre de 6km sur lequel des promeneurs pourraient se balader sur le massif de Boine et de la chavée. "Ca serait dommage de les priver de ça. Il faudrait alors pouvoir éviter les contacts aux guichets et dans les transports car c'est un peu excentré par rapport au Domaine. Dans l'état actuel des choses, nous sommes fermés jusqu'au 3 avril mais on laisse une porte ouverte et on communiquera si cela se débloque", termine Brigitte Malou.