La raison de cette expulsion est liée à des nuisances sonores, dénoncées par des riverains auprès de la police, mais aussi à la consommation d'alcool et à l'allumage de feux, actuellement interdit dans la commune en raison de la sécheresse.

La bourgmestre, qui souligne avoir préalablement adressé aux scouts un avertissement resté sans effets, affirme n'avoir "absolument rien contre les scouts, au contraire même." "Mais ils doivent respecter les règles en vigueur pour nos citoyens s'ils viennent sur notre territoire, comme tout le monde. Je n'ai pas de regret et je ferai la même chose si ça se reproduit. Ce sont des scouts qui viennent de Flandre mais j'aurais agi de la même façon d'où qu'ils proviennent. Ils sont les bienvenus s'ils respectent les règles", ajoute Corine Mullens dans les colonnes de La Meuse.

Selon la bourgmestre faisant fonction de Rochefort, la commune a déjà accueilli sur son territoire de nombreux camps cet été et, dans l'ensemble, "cela s'est plutôt bien passé."