Namur-Luxembourg

Jean François-Lenoir, conseiller communal démissionnaire du PTB à Namur, a été placé mardi sous mandat d'arrêt pour incendie volontaire, indique mercredi le parquet, confirmant une information de Sudpresse. 

Les faits se sont produits dimanche peu avant minuit et l'incendie visait "un lieu supposé habité", explique le parquet de Namur, qui ne souhaite pas apporter plus de précisions à ce stade.

Jean-François Lenoir s'était déjà fait remarquer la semaine dernière pour des propos tenus sur sa page Facebook. Il avait alors laissé entendre qu'une conseillère communale du cdH, Dorothée Klein, se "prostituait" pour aider le président de son parti et bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, dans sa campagne pour les élections fédérales.

Dans la foulée, le PTB a indiqué que son élu souffrait de troubles psychologiques et qu'il avait déjà décidé de démissionner avant "ses déclarations inadmissibles". Cela a également été confirmé par le conseiller démissionnaire lui-même, qui a précisé qu'il souffrait d'un trouble dissociatif de l'identité "en raison d'un vécu violent".

De son coté, Dorothée Klein a porté plainte et a saisi l'Institut pour l'égalité des hommes et des femmes, a rapporté le cdH, qui souhaite se constituer partie civile dans cette affaire.