Le WEX de Marche-en-Famenne accueillait les vœux du MR-Luxembourg vendredi soir. 

Des vœux présentés dans une cérémonie à l’américaine ouvertement inspirée des Oscars, remises de statuettes y compris. Ne manquait plus que le tapis rouge, remplacé cette fois par une délégation de Gilets Jaunes venus interpeller les membres du parti sur le Référendum d’Initiative Citoyenne. Pas de quoi perturber la soirée, présentée par l’échevine libramontoise Carole Janssens et l’échevin Geoffrey Huet en maîtres de cérémonie. Le duo a poussé la référence hollywoodienne jusqu’à distribuer des récompenses « meilleurs acteurs » parmi un panel d’élus nommés dans différentes catégories cinématographiques. L’occasion pour les libéraux de célébrer leurs champions tout en se payant leurs adversaires politiques. 

C’est ainsi que le premier ministre Charles Michel a reçu une statue pour sa performance dans « Mission Impossible » face à ses anciens partenaires de la N-VA, nommés pour des rôles bien moins flatteurs. Bart de Wever pour « Les Noces Rebelles », Jan Jambon pour « La Cité de la Peur », Théo Francken pour « La Liste de Schindler ». Même exercice à l’échelon provincial et communal. André Bouchat dans « Le Parrain », Philippe Courard dans « Les Misérables », René Collin dans « La Folie des Grandeurs » et « Le Père Noël est une Ordure », Willy Borsus dans « Gladiateur », Benoit Piedboeuf dans « Le Cercle des Poètes Disparus »… Outre les représentants luxembourgeois, la cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement fédéral – Charles Michel, Didier Reynders, François Bellot… – ainsi que du président du parti Olivier Chastel. Il fut bien entendu question de la progression enregistrée aux dernières élections en province du Luxembourg – 13 bourgmestres, 21 majorités communales… – mais aussi de l’actualité régionale et fédérale. De quoi réaffirmer les valeurs du parti tout en galvaniser ses troupes dans la perspective de mai 2019.