Des interventions pulmonaires ont été réalisées sans intubation par l’équipe de chirurgie thoracique du CHU UCL.

L’équipe de chirurgie thoracique du CHU UCL Namur du site de Godinne a récemment pratiqué des interventions pulmonaires auprès de patients non intubés. "Celles-ci ont permis le maintien d’une respiration spontanée, ce qui représente une avancée majeure", explique-t-on au CHU UCL Namur. "Elles ont été pratiquées dans le cadre de la prise en charge multidisciplinaire onco-pneumologique du Centre universitaire des maladies interstitielles et du Centre de transplantation de l’UCLouvain."

Moins de complications

Ces interventions sur patients non intubés ont été possibles grâce aux progrès réalisés dans les domaines de l’anesthésie et de la chirurgie thoracique. Car jusqu’à présent, l’anesthésie générale avec une intubation oro-trachéale et une ventilation mécanique sélective du poumon non-opéré avait toujours été considérée comme nécessaire à la réalisation d’une chirurgie thoracique. "Elles permettent d’éviter l’intubation, ses éventuelles conséquences et complications. Le maintien d’une respiration spontanée empêche la ventilation en pression positive par le res pirateur et ses percussions sur la physiologie des poumons. Lors de ces interventions, l’emploi des curares, utilisés en anesthésie pour provoquer un relâchement musculaire, ne s’avère plus nécessaire voire même interdit afin d’assurer le maintien d’une respiration spontanée. Les désagréments liés à leur usage comme l’allergie ou la paralysie résiduelle sont dès lors évités."

De nombreux bénéfices

Cette stratégie vise à diminuer les répercussions dues à l’anesthésie générale et représente une belle perspective d’avenir puisqu’elle diminue le temps nécessaire au réveil du patient, améliore son confort et sa coopération en post-opératoire immédiat, offre une récupération plus rapide et réduit la durée d’hospitalisation. "Elle présente de nombreux bénéfices pour la majorité des patients, y compris ceux présentant plusieurs comorbidités", termine-t-on au CHU UCL Namur.