Wauters: «Grâce à Erik Dekker»

Anvers a sacré mardi le 55e maillot jaune belge de la longue et glorieuse histoire du Tour de France

Anvers a sacré mardi le 55e maillot jaune belge de la longue et glorieuse histoire du Tour de France

. Marc Wauters l'a toutefois obtenu pour le compte d'une équipe néerlandaise, Rabobank, et surtout avec l'aide, physique, morale, et intellectuelle, d'Erik Dekker, son grand ami batave. «Je lui dois incontestablement ce qui m'arrive», avoue le Limbourgeois. «Il a imaginé cette prise de pouvoir, et y a largement contribué». Et de raconter: «il y avait quatre hommes en tête (Jens Voigt, Paul Van Hyfte, Matteo Frutti et Servais Knaven, ndlr). Nous étions dans une contre-attaque vouée à l'échec par le manque d'ardeur de certains, lorsque mon coéquipier a demandé comment je me sentais. Je lui ai dit que j'étais vraiment au mieux, et il a décidé qu'on allait dès lors sortir du groupe en force. Il a roulé comme une locomotive, et on est vite revenu sur les quatre échappés. Après il y a eu un regroupement, et Erik a de nouveau élaboré une stratégie. Il m'a dit d'attaquer à deux kilomètres de la banderole. J'ai trouvé que c'était un peu trop pour moi, et n'ai finalement pris la poudre d'escampette qu'à la flamme rouge. Un Français de Festina (Arnaud Pretot, ndlr) m'a rejoint et s'est mis à rouler très fort. J'ai vraiment dû m'accrocher pour tenir sa roue. Ensuite cela a été assez facile de l'ajuster au sprint. J'ai gagné l'étape et endossé le maillot jaune. Un rêve. Grâce à Erik..."

Modeste Marc Wauters qui compte tout de même vingt succès dans les rangs des professionnels, dont une classique de Coupe du Monde, Paris-Tours. N'empêche, en décrochant cette victoire d'étape dans le Tour de France, conjuguée à la prise du maillot jaune, Marc Wauters couche sa plus belle ligne dans son palmarès. (Belga)

© La Libre Belgique 2001