Tom Boonen au Tour de France via le tribunal ?

Tom Boonen (Quick Step) compte vraisemblablement contester son exclusion du Tour de France devant la cour d'arbitrage de Paris, selon l'édition de samedi des journaux De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Tom Boonen au Tour de France via le tribunal ?
©BELGA
belga

Tom Boonen (Quick Step) compte vraisemblablement contester son exclusion du Tour de France devant la cour d'arbitrage de Paris, selon l'édition de samedi des journaux De Morgen et Het Laatste Nieuws. "Nous attendons encore un courrier officiel concernant l'exclusion décidée par l'organisateur du Tour ASO (Amaury Sport Organisation)", explique Luc Deleu, l'avocat de Tom Boonen. "Nous lancerons alors une action judiciaire. Boonen est exclu par ASO pour des raisons éthiques qui n'on rien à voir avec une pratique responsable du sport. La cocaïne, consommée hors compétition, n'est pas du dopage. On lui interdit de travailler, sur base d'une décision arbitraire de l'ASO", poursuit-il.

Tom Boonen, 28 ans, a été contrôlé positif à la cocaïne fin avril, hors-compétition, pour la troisième fois en un an et demi. Le vainqueur de Paris-Roubaix a été suspendu pour une durée indéterminée par son équipe Quick Step lundi. Tom Boonen devra en outre suivre une cure. Il sera encadré pendant au moins un an et devra se soumettre à des analyses d'urine et des analyses capillaires.

Mardi, Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, indiquait que Boonen ne serait pas au départ de la Grande Boucle, en juillet prochain. "Vu la situation actuelle, il est évidemment impossible qu'il participe au Tour de France. Le plus important pour l'instant est que Tom Boonen se soigne et qu'il pense à son avenir", avait déclaré Christian Prudhomme. L'année dernière, Boonen avait déjà été écarté du Tour de France à la suite d'un contrôle positif à la cocaïne.