Tour de France: Bakelants critique les choix tactiques de son coéquipier Vuillermoz

Tour de France: Bakelants critique les choix tactiques de son coéquipier Vuillermoz
©AFP
BELGA

Cela fait deux jours consécutifs que Jan Bakelants (AG2R) roule en tête de la course dans le Tour de France. Malgré sa présence au sein de l'échappée matinale, le coureur belge a conclu la 9e étape en 22e position à Chambéry dimanche. "Ce fut une étape très difficile, le tempo a été élevé du début jusqu'à la fin", a confié Bakelants.

Alors qu'aucune consigne ne lui avait été imposée, Bakelants a une fois de plus préféré faire la course en tête dimanche. "Mon équipe m'avait dit que je n'étais pas obligé de faire partie de l'échappée, mais je me suis dit que je pouvais faire quelque chose de bien. Dans la première ascension, Laurens ten Dam a imposé un très bon tempo. Malgré la pluie, j'ai décidé de faire la descente à fond", a ajouté le Flandrien de 31 ans.

"Mon coéquipier Alexis Vuillermoz a fait l'erreur d'accélérer trop tôt dans le Grand Colombier. C'est stupide car il n'y avait plus que quatre coureurs en tête. Je n'ai pas compris cette tactique. Ensuite, j'ai monté à mon rythme et je suis parvenu à recoller au groupe de tête. Comme ça n'allait pas suffisamment vite, j'ai décidé de partir avec Gallopin car je connaissais l'arrivée".

Finalement, Bakelants s'est fait rattraper par les favoris et a conclu la 9e étape en 22e position à 6:17 du vainqueur Rigoberto Uran (Cannondale).