Michael Matthews remporte une étape folle (VIDEOS)

Si les arrivées dans la vallée du Rhône offrent généralement un terrain de jeu favorable aux sprinters, cela a été légèrement différent ce mardi…Marcel Kittel écarté par les côtes du début d'étape, La Sunweb de Matthews a mené le peloton de bout en bout pour replacer son leader au classement du maillot vert. Dan Martin a perdu des plumes au classement général.

Michael Matthews remporte une étape folle (VIDEOS)
©BELGA
N. Ch.

Si les arrivées dans la vallée du Rhône offrent généralement un terrain de jeu favorable aux sprinters, cela a été légèrement différent ce mardi…Marcel Kittel écarté par les côtes du début d'étape, La Sunweb de Matthews a mené le peloton de bout en bout pour replacer son leader au classement du maillot vert. Dan Martin a perdu des plumes au classement général.

Quelle étape ! Tellement rapide, que l'échappée du jour n'a vécu que pendant trente kilomètres. Pas de chance pour Chavanel, De Gendt, Degand, Impey et De Marchi, leur baroud a été tué dans l'oeuf par la formation Sunweb, qui a senti le bon coup en voyant Marcel Kittel en difficulté. Après plus d'une heure de bataille, le maillot vert du Tour et ses équipiers ont dû se résigner et laisser filer ce peloton où l'on retrouvait tous les favoris et les autres sprinters. 

Mais alors que les derniers kilomètres auraient pu être plus calmes, l'entrée dans la vallée du Rhône et le vent puissant ont semé la zizanie. La Sky a elle-même pris les choses en mains à 17 kilomètres de l'arrivée, sur des routes complètement exposées au vent, pour faire exploser le premier peloton. Oliver Naesen, l'équipier belge de Romain Bardet, a sauvé la mise du Français en lui permettant d'accrocher le bon wagon in extremis. Dan Martin et Louis Meintjes étant les deux seuls membres du top 10 à se faire piéger. Parmi les sprinters, Bouhanni, Greipel et Kristoff s'inclinaient et devaient laisser Matthews, Degenkolb, Van Avermaet et Boasson Hagen se disputer la victoire.


A ce petit jeu, Matthews se montrait le plus malin en laissant Van Avermaet lancer de loin pour le déboîter à 150 mètres de la ligne. Degenkolb (3e) était trop court, tout comme Boasson Hagen qui était pourtant le plus rapide mais dont le placement au début du sprint était trop mauvais pour espérer s'imposer.

Matthews fait donc une superbe opération au classement du meilleur sprinter, puisqu'il se rapproche à 29 points de Marcel Kittel. Pour le reste, le seul changement à noter est le recul de Dan Martin à la 7e place du classement général, à 2'03" de Chris Froome.


Revivez notre direct commenté: