Bolat signe à l'Antwerp: "L'argent, j'en ai assez, je veux retrouver de la stabilité"

Sinan Bolat n’a joué que 49 matchs depuis son départ du Standard en 2013, mais il est arrivé déterminé à l’Antwerp.

20150724 - SINT-TRUIDEN, BELGIUM: Club's goalkeeper Sinan Bolat pictured prior to the Jupiler Pro League match between STVV and Club Brugge, in Sint-Truiden, Friday 24 July 2015, on day 01 of the Belgian soccer championship. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
20150724 - SINT-TRUIDEN, BELGIUM: Club's goalkeeper Sinan Bolat pictured prior to the Jupiler Pro League match between STVV and Club Brugge, in Sint-Truiden, Friday 24 July 2015, on day 01 of the Belgian soccer championship. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA
Interview > Christophe Franken

Sinan Bolat n’a joué que 49 matchs depuis son départ du Standard en 2013, mais il est arrivé déterminé à l’Antwerp.

À bientôt 29 ans (en septembre), Sinan Bolat veut se poser. L’Antwerp, où il a signé un contrat de trois ans en début de semaine, est son… septième club en quatre ans. Il veut enfin relancer une carrière qui s’est embourbée depuis son départ du Standard, en 2013.

Vous avez alors signé au FC Porto où vous n’avez joué aucun match et qui vous a prêté successivement à Kayserispor, à Galatasaray, au FC Bruges, au Nacional de Madère et à Arouca ces dernières années. Et ce fut à chaque fois des expériences compliquées. Que s’est-il passé ?

"Porto me prêtait chaque fois en toute fin de mercato. J’arrivais sans le rythme de la préparation dans mon nouveau club et je le payais. Cela a joué contre moi et on l’a bien vu à Bruges où je n’ai pas passé des moments agréables. Heureusement, ces six derniers mois, j’ai tout joué à Arouca et ça m’a permis de retrouver mes sensations."

Pourquoi avoir choisi l’Antwerp ?

"J’avais des offres en Turquie et au Portugal mais je voulais venir ici. Lucien D’Onofrio a aussi son influence. Il m’a expliqué le projet et on s’est bien compris."

Il paraît que vous pouviez gagner plus d’argent ailleurs.

"C’est vrai mais ce n’est pas le plus important. On n’a quasi jamais parlé d’argent. Moi, je veux juste jouer et prouver que je peux encore être bon sur le terrain. L’argent, j’en ai maintenant après mon passage à Porto. Je veux autre chose."

Vous avez joué 49 matchs depuis votre départ du Standard en 2013.

"C’est beaucoup trop peu. Je n’imaginais pas ça en signant à Porto mais on ne peut pas tout prévoir. À l’Antwerp, je prends un nouveau départ."

Regrettez-vous d’avoir opté pour Porto ?

"Non, j’estimais avoir fait le tour de la question au Standard. J’avais envie de voir jusqu’où je pouvais aller. L’aspect financier a aussi eu son importance. Grâce à mon contrat à Porto, je suis à l’abri du besoin et cela a aussi son importance dans la vie. Je n’ai pas réussi à Porto mais je suis content d’avoir essayé. Je connais des joueurs dans le championnat belge qui n’osent pas aller se tester à l’étranger."

Vous avez appris aux côtés d’Iker Casillas à Porto ?

"C’était une expérience incroyable de s’entraîner avec celui qui avait été le meilleur gardien du monde et qui fait encore partie du top 10 sur la planète."

Defour, Depoitre et vous : pourquoi les Belges ont du mal à Porto ?

"Defour a quand même joué pas mal de matchs. Pour Depoitre, c’était différent. C’est un combattant dans les seize mètres alors que Porto joue plutôt avec des techniciens. Il a fait le bon choix en allant en Angleterre."

Et vous le bon choix en retrouvant Laszlo Bölöni ?

"Ce qui est certain, c’est que l’Antwerp a fait un super choix en l’embauchant. Il n’a pas changé par rapport à sa période au Standard. Il est exigeant sur le terrain et chouette avec le groupe."

Et s’il vous demande de monter dans le rectangle sur un coup de coin si c’est 0-1 dans les arrêts de jeu contre Anderlecht dans dix jours ?

"Ce fameux but contre l’AZ (rires). On m’en parle encore souvent. Je serai prêt pour la venue d’Anderlecht. On verra si le coach me choisit mais je mettrai tous les atouts de mon côté en tout cas. Je veux répondre avec mes pieds et mes mains. La tête, c’est moins prioritaire (clin d’œil)."