"Deceuninck-Quick Step a déjà mis un coup au moral de la concurrence"

Notre consultant, Johan Museeuw, analyse ce week-end d'ouverture.

“Deceuninck-Quick Step a déjà mis un coup au moral de la concurrence”
©Photonews
Q.F.
Notre consultant, Johan Museeuw, analyse ce week-end d'ouverture.

1. Les hommes de Lefevere s’imposent deux fois avec celui qu’on n’attendait pas. “Les Deceuninck-Quick Step ont dominé collectivement et non individuellement ce week-end d’ouverture. C’est d’ailleurs ce qui, historiquement, a très souvent constitué la force des troupes de Patrick Lefevere, capables d’exploiter à merveille leur surnombre dans les finales de course. Que ce soit samedi avec Stybar ou dimanche avec Jungels, les Deceuninck-Quick Step se sont à chaque fois imposés avec un coureur que l’on n’attendait pas véritablement. Voilà sans doute la plus belle preuve de la qualité et de la profondeur de ce noyau. Cette formation comptait déjà onze victoires avant le Circuit Het Nieuwsblad, mais il était important pour elle de rapidement faire mouche sur ce qui reste son terrain de prédilection : celui des classiques. En réalisant le doublé, elle a déjà asséné un solide coup au moral de la concurrence qui doit un peu se demander comment mettre à mal ce collectif.”

2. Van Avermaet était le plus fort sur le Nieuwsblad. “Même s’il n’a pas écrit son nom au palmarès du Nieuwsblad pour la troisième fois de sa carrière, Greg Van Avermaet était bien le plus fort samedi. Fidèle à son tempérament, il n’a pas hésité à prendre ses responsabilités en tentant de forcer une décision dans le Mur de Grammont puis dans le Bosberg avant de boucher ensuite le trou lorsque Wellens a tenté sa chance en tête. Une course pleine de panache donc qui l’a toutefois peut-être bien privé d’une précieuse cartouche au moment où Stybar a placé son offensive. J’aime beaucoup la manière dont évolue le champion olympique car c’est pour des coureurs comme lui que les amateurs de vélo s’installent devant leur télé, mais elle lui est parfois préjudiciable. Ses concurrents savent qu’il a tendance à abattre plusieurs cartes et à se découvrir avant l’entrée dans le plein final. L’Omloop constituait également une sorte...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité