Deceuninck-Quick Step, les rois de la bordure

L’équipe belge a, comme souvent, été à l’origine de l’éventail qui a cassé le peloton.

Deceuninck-Quick Step, les rois de la bordure
©BELGA
L’équipe belge a, comme souvent, été à l’origine de l’éventail qui a cassé le peloton.

Si Patrick Lefevere a revêtu le chapeau de paille du juilletiste plutôt que

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité