Tour de France: Vincenzo Nibali remporte la 20ème étape en solitaire !

Le coureur de l'équipe Bahrain - Merida a devancé Alejandro Valverde et Mikel Landa.

G. Co.

Le coureur de l'équipe Bahrain - Merida a devancé Alejandro Valverde et Mikel Landa.

L'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) a remporté samedi la 20e et avant-dernière étape du Tour de France entre Albertville et Val Thorens écourté de 130 à 59 km en raison des conditions météos et des éboulements. Le Colombien Egan Bernal (Ineos) a conservé son maillot jaune à la veille de l'arrivée à Paris. Son équipier britannique Geraint Thomas, vainqueur sortant, et le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) sont 2e et 3e du général car Julian Alaphilippe, qui a lâché prise à 15 km de l'arrivée, a quitté le podium en perdant plus de 3 minutes.

L'étape a été raccourcie à 59 km en raison des conditions climatiques difficiles. Suite à une révision des chronos de l'étape de vendredi, arrêtée et sans vainqueur en raison d'éboulements de boue et de pierres, Egan Bernal (Ineos) possédait au départ 45 secondes d'avance sur Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et 1:11 sur son équipier Geraint Thomas (Ineos).

D'emblée six coureurs se sont détachés: Dylan Teuns (Bahrain-Merida) et Kevin Van Melsen (Wanty-Gobert), le Danois Magnus Cort Nielsen (Astana), le Portugais Rui Costa (UAE Team Emirates), l'Italien Alberto Bettiol (Education First) et le Français Lilian Calmejane (Total Direct Energie).

Ils ont été rejoints au KM 19 par un groupe de 23 poursuivants, parmi lesquels on retrouvait Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Jens Keukeleire (Lotto Soudal), Frederik Backaert (Wanty Gobert), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Daryl Impey (Mitchelton-Scott), Michael Woods (Education First), Tony Gallopin (AG2R), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Omar Fraile (Astana), Ilnur Zakarin (Katusha-Alpecin) ou encore Nils Politt (Katusha-Alpecin).

Dès le début de l'ascension, de Val Thorens, 33 km à du 5%. Jumbo-Visma, l'équipe de Kruijswijk (4e du général à 1:23), faisait le forcing dans le peloton.

Dans les premières pentes de la dernière ascension du Tour 2019, Nibali, Woods, Gallopin, Zakarin et Périchon se détachaient. Fraile s'est ensuite joint à eux. Nibali lâchait ses compagnons d'échappée à 13 km de la ligne.

Derrière, le tempo imposé par Laurens De Plus (Jumbo-Visma) faisait craquer Julian Alaphilippe. Dans ce groupe, Simon Yates (Mitchelton-Scott) puis Nairo Quintana (Movistar) accéléraient dans l'optique du classement du meilleur grimpeur, qu'ils pouvaient tous deux encore remporter. Les deux hommes ne parvenaient pas à s'échapper, Yates lâchait prise ensuite.

Nibali tenait bon jusqu'à la ligne d'arrivée. C'est la 53e victoire de la carrière du 'Requin de Messin', la 6e dans une étape du Tour de France, dont il a été le vainqueur final en 2014.

L'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) a pris la deuxième place de l'étape de l'étape à 10 secondes devant son compatriote et équipier Mikel Landa, 3e à 14 secondes. Bernal a franchi la ligne en quatrième position à 17 secondes, en même temps que Thomas.

Dimanche, le 106e Tour de France s'achèvera par une étape de 128 km entre Rambouillet et les Champs-Elysées. En franchissant la ligne d'arrivée, Bernal deviendra officiellement le premier Sud-Américain à remporter la Grande Boucle. Il aura à ses côtés sur le podium Thomas, deuxième à 1:11, et Kruijswijk, 3e à 1:31.

Bernal remporte également le classement du meilleur jeune. Le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a réussi à conserver son maillot à pois. Le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) deviendra lui le premier coureur à remporter le classement par points pour la septième fois partageant encore pour un jour le record de six avec Erik Zabel.



Revivez notre direct :