Les deux chutes ont provoqué de gros dégâts au Tour: "C’était une boucherie!"

Si Alaphilippe a enchanté l’étape, deux énormes chutes collectives ont provoqué de gros dégâts, au propre comme au figuré.

Les deux chutes ont provoqué de gros dégâts au Tour: "C’était une boucherie!"
©BELGA
Chute, attention ! Chute, chute dans le peloton…" Sur Radio-Tour, le cri a retenti à plusieurs reprises tandis qu’une bonne partie du peloton se retrouvait au sol comme un château de cartes qui s’effondre. Fallait-il neutraliser la course, au moins le temps que le peloton se reforme, après la première des deux grosses chutes collectives survenue à 46 km de l’arrivée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité