"Année 2032, Evenepoel et Pogacar ont gagné 6 Tours chacun" : quand Thomas De Gendt ironise sur les prodiges du peloton

Les jeunes impressionnent dans le peloton du Tour de France

placeholder
© BELGA/ICONSPORT

Le Tour de France 2021 est-il plié après seulement cinq jours de course ? Non, évidemment. Tout peut encore arriver: défaillances en montagne, crevaisons, crampes, chutes, bordures... Mais Tadej Pogacar a frappé un grand coup hier. Le jeune coureur slovène a dominé la concurrence lors du contre-la-montre de la cinquième étape. Pogacar a rappelé à tout le monde sa performance de l'an dernier lors de l'avant-dernière étape à La Planche des Belles Filles.

Le dossard n°1 a (re)pris du temps sur tous ses adversaires pour la victoire finale. Cependant, une éblouissante prestation de Mathieu van der Poel l'a privé du maillot jaune. 

Wout Van Aert aussi se voyait bien jauni à l'arrivée de cette cinquième étape. Il a finalement terminé quatrième de ce contre-la-montre qui était pourtant son objectif prioritaire de sa première partie de Tour de France.

Des victoires et des désillusions à chaque journée de course pour ces coureurs qui assurent le spectacle. Presque à chaque fois, les jeunes loups du peloton impressionnent les supporters, mais aussi les coureurs. Sur Twitter, le coureur Lotto-Soudal, Thomas De Gendt a ironisé sur ces jeunes prodiges. "Nous sommes en 2032. Remco Evenepoel et Tadej Pogacar ont gagné six Tours chacun. Mathieu van der Poel s'engage sur 17 disciplines aux Jeux Olympiques, remportant 17 médailles. Wout van Aert a gagné Paris-Roubaix pour la septième fois. Alejandro Valverde annonce qu'il continue pour une année car il ne se sent pas encore assez vieux", a noté le cycliste belge. 

Ce jeudi, la 6e étape du Tour 2021 propose une ligne droite de 16000 mètres à l'arrivée. 



Sur le même sujet