Coupe du monde de cyclocross: Lars van der Haar devance Eli Iserbyt à Tabor et confirme sa belle forme

Le champion d'Europe néerlandais Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) a remporté la 6e des seize manches de la Coupe du monde de cyclocross dimanche à Tabor, en République tchèque.

Coupe du monde de cyclocross: Lars van der Haar devance Eli Iserbyt à Tabor et confirme sa belle forme
©Belga
Belga

Il s'est imposé en solitaire après avoir lâché "à la pédale" les sept coureurs qui l'accompagnaient. Il a devancé Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen Bingoal) de 11 secondes et Quintens Hermans (Tormans) de 15 secondes. Deux autres Belges ont complété le top 5 : Toon Aerts (Baloise Trek Lions) a fini 4e à 29 secondes et le lauréat de l'an dernier Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen Bingoal) 5e à 41 secondes. Van der Haar, fort de son récent titre continental, a secoué le peloton dès le deuxième des huit tours. Vanthourenhout, Aerts et Hermans suivaient alors qu'Iserbyt avait tendance à faire l'élastique avec dans sa roue van Kessel.

À mi-parcours, Iserbyt a pris la tête de la course tandis que Hermans devait laisser filer les premiers à la suite d'une crevaison. Le parcours rapide, sans difficulté technique, ne permettait pas d'opérer une réelle sélection et chaque ralentissement permettait le retour de plusieurs coureurs. La tentative de Vanthourenhout, dans le 5e tour, illustra ce scénario. Dans un premier temps, seuls Aerts et Iserbyt s'accrochèrent mais quelques minutes plus tard le groupe de tête retrouvait ses huit éléments. Un tour plus tard, Iserbyt accélérait à son tour bientôt imité par van der Haar. Van Kessel, Sweeck et Bastiaens devaient cette fois s'avouer battus.

A deux tours de l'arrivée, il restait cinq candidats à la victoire. Hermans parvenait à suivre les deux derniers champions d'Europe. Bien que distancés de quelques longueurs, Vanthourenhout et Aerts ne renonçaient pas. Van der Haar replaça finalement une attaque à un peu plus tour de l'arrivée et Hermans fut lâché. Iserbyt s'accrocha à quelques mètres de distance sans parvenir à revenir dans la roue de son rival. Il n'allait jamais réussir la jonction malgré une chasse de plusieurs minutes.

Iserbyt, qui s'est imposé en Coupe du monde cette saison à Waterloo, Iowa City et Overijse lors des première, troisième et cinquième manches, conserve la première place du classement général.

Van der Haar s'était déjà imposé à Tabor en 2013 et n'avait plus gagné une manche de Coupe du monde depuis 2017.

Le septième rendez-vous de cette Coupe du monde UCI se déroulera dès dimanche prochain, 21 novembre, à Coxyde.