Flèche wallonne: la côte de Cherave fait son retour, trois fois le Mur de Huy pour l'édition féminine

Flèche wallonne: la côte de Cherave fait son retour, trois fois le Mur de Huy pour l'édition féminine
©BELGA

La 86e édition de la Flèche Wallonne (1.UWT) 2022 sera disputée le 20 avril au départ de Blegny en direction du Mur de Huy. La course, longue de 202,1 kilomètres, sera disputée sur un parcours vallonné et pimenté de 11 côtes dont les premières, les côtes de Tancremont et des Forges apparaîtront au km 44,2 et au km 55,1. Le premier passage au Mur de Huy est programmé au km 139,8, après les côtes d'Ereffe (km 121,3) et de Cherave (km 134,1), qui revient au programme. Les coureurs effectueront ensuite deux boucles de 31 kilomètres avec, successivement, les côtes d'Ereffe (km 152,5 et 183,6), de Cherave (km 165,2 et 196,4)et le Mur de Huy (km 170,9 et 202,1) où sera jugée l'arrivée finale au troisième passage.

La 85e Flèche wallonne avait vu, en 2021, la victoire du champion du monde Julian Alaphilippe devant le Slovène Primoz Roglic et l'Espagnol Alejandro Valverde. Le Français est à deux succès de l'Espagnol, détenteur du record de nombre de victoires (5).

Trois fois le Mur de Huy pour les Dames

La 25e édition de la Flèche wallonne féminine sera, elle, disputée le 20 avril 2022 sur la distance de 133,4 kilomètres, au départ de la Grand-Place de Huy. La première partie de course sera disputée sur terrain plat. Les 70 derniers kilomètres présenteront les principales difficultés du jour, soit 8 côtes, dont celle de Cherave (km 65,4) qui revient au programme de la course. Le Mur de Huy sera franchi à trois reprises, une première chez les dames, dont la première fois au kilomètre 71,1. Les concurrentes partiront ensuite pour deux boucles identiques de 31 kilomètres avec les côtes d'Ereffe (km 83,8 et 114,9), de Cherave (km 96,5 et 127,7) et le Mur de Huy (km 102,2 et 133,4).

La Flèche wallonne féminine 2021, 24e du nom, avait vu la 7e victoire consécutive de la Néerlandaise Anna Van Der Breggen, devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma et l'Italienne Elisa Logo-Borghini.