L'impressionnant changement de vélo de Wout van Aert dans la trouée d'Arenberg

Durant Paris-Roubaix, Wout van Aert a dû changer de vélo à 4 reprises. Cela ne l'a toutefois pas empêché de réaliser une héroïque seconde place derrière Dylan Van Baarle.

L'impressionnant changement de vélo de Wout van Aert dans la trouée d'Arenberg
©BELGA

Dimanche, lors de Paris-Roubaix, Wout van Aert a réalisé une course exceptionnelle en réussissant à finir à la deuxième place alors qu'il a enchaîné les ennuis mécaniques durant l'ensemble de la course. Revenu après 3 semaines sans compétition après avoir été testé positif au coronavirus, le champion de Belgique de la Jumbo-Visma a impressionné sur les nombreux kilomètres de pavés qui parsèment la classique Paris-Roubaix.

A 90km de l'arrivée pourtant, les nombreux suiveurs ont ont été surpris de voir van Aert entrer en tête du peloton dans la trouée d'Aremberg et en ressortir dans les dernières positions, un peu plus de 2km plus loin.

Un manque de puissance ? Des séquelles du covid ? Nombreuses étaient les questions qui se posaient après cette image assez surprenante.

Les images montrées à la télévision n'ont cependant pas réussi à capter le moment où Wout van Aert a en fait eu un gros souci technique avec son Cervélo, puisque la roue arrière de ce dernier s'est tout simplement brisée en deux au milieu de la trouée.

Fort heureusement, son coéquipier et champion des Pays-Bas, Timo Roosen, a pu donner son vélo en un temps record pour permettre à Wout de ne pas être trop distancié par le peloton.

Notre champion n'est toutefois pas le seul a avoir eu un souci technique de ce genre. Son équipier Christophe Laporte a lui aussi été victime d'une roue cassée pendant l'épreuve.

Sur le même sujet