Une "dream team" Jumbo-Visma sur le Tour de France pour viser le maillot jaune et le maillot vert: "Van Aert mérite un soutien suffisant"

L'équipe néerlandaise a annoncé les huit coureurs qui défendront ses couleurs sur les routes françaises.

G. Co.
Une "dream team" Jumbo-Visma sur le Tour de France pour viser le maillot jaune et le maillot vert: "Van Aert mérite un soutien suffisant"
©BELGA

Premier et deuxième du classement général tout en remportant trois victoires d'étape et le maillot vert du classement par points : le Critérium du Dauphiné, répétition générale avant le Tour de France, s'est déroulé à la perfection pour l'équipe Jumbo-Visma. Car sur les routes de la prochaine Grande Boucle, la formation néerlandaise devra à nouveau jongler avec un double objectif : le classement général pour Primoz Roglic et Jonas Vingegaard d'un côté et les victoires d'étape ainsi que le maillot vert avec Wout van Aert de l'autre. Pas une mission facile pour la formation néerlandaise tant ces deux objectifs sont opposés et pourtant tous les deux très énergivores.

Le Slovène et le Danois devront éviter les pièges tout au long du Tour de France et faire la différence sur leurs adversaires, à commencer par Tadej Pogacar dans les contre-la-montre et les étapes de montagne. De l'autre côté, Van Aert, s'il souhaite remporter le classement par points, souvent considéré comme le classement de la régularité, va devoir aller grappiller des points dans le plus d'étapes possibles, tout en comptant sur le soutien d'équipiers pour le placer le mieux possible lors des arrivées massives, contrairement aux dernières années, où le champion de Belgique a souvent dû se débrouiller seul dans les sprints. "Nous avons des objectifs radicalement opposés donc nous avons opté pour des coureurs qui peuvent s'exprimer sur différents terrains. Nous devons guider nos leaders en toute sécurité lors de la première semaine nerveuse, mais aussi être en état de rendre la course difficile dans la montagne pour nos concurrents", a expliqué le directeur sportif de l'équipe dans un communiqué.

Les trois leaders désignés (Jumbo Visma avait déjà annoncé ses intentions lors de son stage en décembre), il restait donc à les entourer le mieux possible pour mener à bien cette quête du maillot jaune et du maillot vert. La sélection est finalement tombée ce mardi et la formation néerlandaise alignera ces huit coureurs sur la Grande Boucle : Primoz Roglic, Jonas Vingegaard, Wout van Aert, Sepp Kuss, Steven Kruijswijk, Tiesj Benoot, Christophe Laporte et Nathan Van Hooydonck

Outre les trois leaders, Kruijswjik, Benoot et Laporte étaient également présents lors du Dauphiné victorieux la semaine dernière. Jumbo a donc préféré jouer la continuité, choisissant de ne pas (trop) changer une équipe qui a si bien performé en France. Seul l'Australien Chris Harper, qui avait accompli beaucoup de travail dans les premières parties d'étapes au Dauphiné a été remplacé par le Belge Nathan Van Hooydonck, très solide au service de Van Aert durant les classiques du printemps. Sepp Kuss est, quant à lui, le seul des coureurs sélectionnés présent au Tour de Suisse, qu'il a été contraint d'abandonner en raison de cas de covid dans l'équipe.

Une équipe parée sur tous les terrains

Que ce soit en montagne pour Roglic et Vingegaard ou sur le plat pour Van Aert, la formation néerlandaise semble donc avoir aligné ses huit meilleurs coureurs possibles pour mener à bien ses deux objectifs. Roglic et Vingegaard disposeront, avec Kruijswijk, Kuss et le polyvalent Benoot, d'équipiers solides en montagne. Kruijswijk a d'ailleurs prouvé dans les deux dernières étapes du Dauphiné qu'il pouvait encore apporter un plus à l'équipe Jumbo-Visma malgré ses 35 ans. Et, ces dernières années, Sepp Kuss a toujours été le meilleur équipier en montagne des Jumbo Bees.

Avec le renfort de Benoot, les deux leaders pour le classement général seront même encore mieux entourés que l'an dernier, ce qui pourrait peut-être permettre à Van Aert de lever le pied ou de jouer sa propre carte en montagne à certaines occasions. D'autant que le Gantois, arrivé cet hiver chez Jumbo-Visma, sera également d'une grande aide pour son compatriote dans la quête du maillot vert. Spécialiste des classiques flandriennes, Benoot ne rechigne pas à frotter et sera donc à l'aise pour téléguider Van Aert à l'approche des sprints massifs souvent très nerveux ou lors de l'étape des pavés.

Nouveaux également dans la sélection Jumbo pour le Tour de France, Nathan Van Hooydonck et Christophe Laporte remplacent respectivement Tony Martin (qui a pris sa retraite l'hiver dernier) et Mike Teunissen. Le Belge est placé en haute estime de Van Aert après avoir été l'un de ses meilleurs équipiers lors des classiques du Nord ces dernières années. La tâche de Van Hooydonck sera simple : rouler en tête de peloton durant la première partie de la plupart des étapes pour garder ses leaders hors du vent tout en les gardant au chaud bien à l'avant de la course. De son côté, Laporte devrait remplir à la perfection le rôle de poisson pilote de Wout Van Aert. Comme lors des classiques, le Français devrait être l'ombre du champion de Belgique durant ce Tour de France. "Wout mérite également un soutien suffisant dans sa quête du maillot vert et des victoires", a précisé Zeeman. "Cette sélection est, à nos yeux, la meilleure pour réaliser au mieux nos objectifs."