Tour de France: Matthews s'impose en solitaire, Vingegaard reste aux commandes

L'Australien Michael Matthews a réalisé un véritable show, ce samedi, sur les routes du Tour.

Tour de France: Matthews s'impose en solitaire, Vingegaard reste aux commandes
©Belga

L'Australien Michael Matthews (BikeExchange) s'est imposé samedi au caractère dans la 14e étape du Tour de France qui s'est terminée en force et au mental en haut de la Montée Jalabert (Côte de la Croix neuve), à Mende. Matthews, qui a lancé son offensive gagnante à 50 kilomètres de l'arrivée, a tenu bon jusqu'au bout, pour devancer l'Italien Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost) et le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a conservé le maillot jaune. Le début de la 14e étape du Tour de France, samedi à Saint-Etienne, a été très mouvementé et animé par plusieurs attaques qui ont secoué le peloton. Le Slovène Tadej Pogacar s'est lui-même lancé à l'attaque à 180 kilomètres de l'arrivée, sous bonne garde du maillot jaune Jonas Vingegaard. Parmi les premières victimes de la journée, on notait le Slovène Primoz Roglic, très vite distancé, mais qui a pu réintégrer le peloton dans un deuxième temps.

L'échappée majeure du jour s'est finalement créée avec 23 coureurs: Marc Soler (UAE Team Emirates), Daniel Martínez (Ineos Grenadiers), Benoît Cosnefroy (Ag2r-Citröen), Felix Grossschartner, Lennard Kämna, Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), Gregor Mühlberger (Movistar Team), Simon Geschke (Cofidis), Luis Leon Sanchez (Bahrain Victorious), Stefan Küng, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Louis Meintjes (Intermarché-Wanty Gobert), Alberto Bettiol, Neilson Powless, Rigoberto Urán (EF Education-EasyPost), Andreas Kron (Lotto-Soudal), Bauke Mollema, Quinn Simmons (Trek-Segafredo), Jakob Fuglsang, Krists Neilands, Michael Woods (Israel-Premier Tech), Michael Matthews (BikeExchange-Jayco) et Franck Bonnamour (B&B -KTM). Le groupe de tête a atteint les 10:30 à l'entrée de la course en Lozère, à 72 kilomètres de l'arrivée.

Le passage de la côte de Grandrieu (3e catégorie, km 135,3, 6,3 km à 4,1 %) a secoué le groupe de tête où on a vu le porteur du maillot à pois, Simon Geschke, relancer l'allure et se faire relayer par l'Américain Quinn Simmons et, ensuite, par l'Australien Michael Matthews pour porter l'avantage à 11:15 sur le peloton piloté par l'équipe Jumbo-Visma du maillot jaune. Matthews s'est hissé seul en tête à 50 kilomètres de l'arrivée, avant d'être repris par Grossschartner, Sanchez et Kron à l'approche de la côte de la Fage (km 162). L'ascension a provoqué des cassures dans le groupe de chasse qui s'est recomposé avec 13 coureurs dans la descente, alors que Kron, à l'avant, perdait sa place dans le groupe de tête sur crevaison.

A l'arrière, les Jumbo-Visma du leader Vingegaard allaient accélérer pour réduire le retard avec la tête de course où Louis Meintjes était la principale menace pour le maillot jaune.

Le trio de tête s'est lancé dans la montée Jalabert (2e catégorie, 3 km à 10,2%) avec 35 secondes d'avance. Michael Matthews a accéléré à 3,5 kilomètres pour s'isoler en tête avant de se faire reprendre et attaquer par l'Italien Alberto Bettiol revenu de l'arrière. L'Australien a placé une accélération à 1,5 kilomètre pour atterrir en vainqueur à l'aérodrome de Mende et signer son premier succès au Tour de France depuis cinq ans. Il s'était classé 2e dans les étapes de Longwy et de Lausanne. Il a devancé Alberto Bettiol et le Français Thibaut Pinot.

Dans la lutte pour le maillot jaune, l'échappée du jour a permis au Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert), 10e à Mende, de faire un grand bond de 11:23 au classement général où il a intégré le top 10 (7e). Jonas Vingegaard a conservé son maillot jaune.

La 15e étape du Tour de France sera disputée dimanche entre Rodez et Carcassonne sur 202,5 kilomètres. Une journée de repos attend les coureurs lundi à Carcassonne.

Revivez la 14e étape: