Tour de France : malgré l'hécatombe chez Jumbo, Vingegaard reste "encore très relax"

Jonas Vingegaard est le solide maillot jaune du 109e Tour de France. A six jours de l'arrivée, il devance de 2:22 le Slovène Tadej Pogacar et de 2:43 le Britannique Geraint Thomas.

Tour de France : malgré l'hécatombe chez Jumbo, Vingegaard reste "encore très relax"
©BELGA

Il s'est exprimé lundi à l'occasion de la dernière journée de repos. Le Danois n'a pas subi de blessures graves dans sa petite chute subie dimanche. "Non, pas du tout", a-t-il déclaré lundi. "J'ai quelques écorchures, comme ici sur mon coude, mais en fait pas mal du tout. Ça ne me dérange pas trop."

Vingegaard a pris le maillot de leader au Col du Granon et n'a pas été inquiété depuis. "Je ne regarde pas seulement Tadej Pogacar, mais aussi les INEOS-Grenadiers", a-t-il déclaré dans un message vidéo diffusé par son équipe. "Je ne serais pas surpris qu'ils essaient de m'attaquer lors de la dernière semaine, qu'ils essaient éventuellement de faire quelque chose en partant de loin. Avec Geraint Thomas, Tom Pidcock et Adam Yates, ils ont encore trois fers au feu".

Jonas Vingegaard s'attend également à une opposition de la part de la formation UAE Team Emirates. "Ils vont certainement essayer aussi, mais au final ce sera homme contre homme, entre Tadej Pogacar et moi", a-t-il ajouté. "On l'a vu au Col du Granon et à l'Alpe d'Huez. Écoutez, je ne m'attends pas à recevoir de cadeau. Je m'attends à de nombreuses attaques dans les Pyrénées et, avec la chaleur, les étapes seront épuisantes. Je dois juste rester vigilant."

"Bien sûr, c'est un peu différent de courir avec le maillot jaune", a-t-il déclaré. "Dès que quelqu'un attaque, on me regarde un peu plus et c'est la différence avec auparavant. C'est vraiment génial de rouler en jaune en France et ce n'est certainement pas un problème. Je suis encore très détendu. Il y a un peu plus à faire avec ce maillot jaune, mais j'étais préparé à cela. En fait, je m'attendais à pire, à ce que vous arriviez à l'hôtel deux ou trois heures plus tard chaque jour. Ce n'est pas si mal."