Tour de France: le profil de la 21e et dernière étape, de Paris à Paris

Dernier jour de course, avec 115,6 km qui se termineront par un sprint massif attendu.

Tour de France: le profil de la 21e et dernière étape, de Paris à Paris
©Belga

21e étape - dimanche 24 juillet: Paris La Défense Aréna – Paris Champs Élysées (115,6 km)

L’apothéose, le tour d’honneur ou le bouquet final !

Depuis des années, la dernière étape de la Grande Boucle débute par une longue procession où sont mis à l’honneur les lauréats des différents classements, et se termine de la même manière sur les Champs Elysées, par un sprint massif.

Cela, après un scénario identique à chaque fois où des échappés finissent toujours par être repris par le peloton lancé à une allure devenue subitement de plus en folle au gré des tours. Comme l’an dernier, les organisateurs ont volontairement tracé la ligne d’arrivée deux cents mètres plus loin que ce qui fut la règle entre 1975, année de la première arrivée sur les Champs, et l’an passé où Wout van Aert y avait réussi son triplé quasi unique près ses succès dans l’étape du Ventoux et dans le chrono.

"Cela oblige les sprinters à avoir encore un équipier avec eux après le dernier virage en bas de la dernière ligne droite pour les lancer après", termine Gouvenou.

En bref

  • Renseignements : départ fictif à 16h30, départ réel à 16h45 après un défilé de 4,3 km.
  • Arrivée prévue entre 19h25 et 19h45.
  • La difficulté du jour : Km 43,3 – Côte du Pavé des Gardes (1,3 km à 6,5 %) – 4e catégorie.
  • Sprint intermédiaire : Km 75,6 – Paris – Haut des Champs Elysées.
  • Dernier kilomètre : plat puis en léger faux plat montant sur les 700 derniers mètres pavés. Dernière ligne droite de 700 mètres.
  • Passé au Tour : deuxième départ d'une dernière étape du Tour depuis La Défense, trente ans après la première expérience. Paris a toujours été la ville d'arrivée du Tour. Depuis 1975, la course au maillot jaune finit sur les Champs Elysées où les Belges, avec dix succès en quarante-sept arrivées dont trois chronos, ont le plus souvent levé les bras.