Tour de France féminin: Marianne Vos gagne la 2e étape et s'empare du maillot jaune

Marianne Vos a remporté la deuxième étape du Tour de France Femmes (WorldTour), lundi. Au bout de 136,4 km entre Meaux et Provins, la Néerlandaise de Jumbo-Visma a devancé, dans un sprint à cinq, l'Italienne Silvia Persico (Valcar-Travel & Service) et la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon//SRAM Racing).

Tour de France féminin: Marianne Vos gagne la 2e étape et s'empare du maillot jaune
©ANP

Vos dépossède sa compatriote Lorena Wiebes (DSM) du maillot jaune. Un quatuor se détachait en tout début de course, avant la seule difficulté du jour, la Côte de Tigeaux (1,5 km à 4,7 pour-cent). Trois Néerlandaises, Femke Gerritse (Parkhotel Valkenburg), Marit Raaijmakers (Human Powered Health) et Sabrina Stultiens (Liv Racing-Xstra), et une Israélienne, Rotem Gafinovitz (Roland Cogeas Edelweiss Squad), composaient l'échappée du jour. Leur aventure prenait fin à 78 km de l'arrivée.

A 27 km de l'arrivée, la Néerlandaise Maike van der Duin (Le Col-Wahoo) tentait sa chance en solitaire. Plusieurs chutes survenaient en peu de temps dans le peloton. L'une d'elle impliquait l'Italienne Marta Cavalli (FDJ-SUEZ-Futuroscope), 2e du Giro et candidate à la victoire finale.

Après le sprint intermédiaire de Provins, à 20 km de la ligne, la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma), deuxième du général, les Italiennes Elisa Balsamo et Elisa Longo Borghini pour Trek-Segafredo et Silvia Persico (Valcar-Travel & Service) et la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon//SRAM Racing) rejoignaient Van der Duin en tête.

Balsamo, championne du monde, se relevait après avoir travaillé pour Longo Borghini, laissant un groupe de cinq se jouer la victoire au sprint, où Vos se montrait la plus rapide devant Persico et Niewiadoma. Le peloton, réglé par Wiebes, arrivait à 29 secondes. Julie De Wilde (Plantur-Pura) prenait la septième place et Lotte Kopecky (SD Worx) la neuvième.

Vos, 35 ans, décroche la 241e victoire de sa carrière sur la route, la 4e de la saison. Deuxième de la première étape dimanche, elle en profite pour enfiler le maillot jaune avec 10 secondes d'avance sur Persico et 12 sur Niewiadoma. Kopecky est septième à 41 secondes et De Wilde neuvième à 45 secondes.

Mardi, la troisième étape proposera un parcours accidenté de 133,6 km entre Reims et Epernay, avec en chemin trois côtes de quatrième catégorie, la Côte de Mutigny (3e catégorie) à 16 km de l'arrivée et le Mont Bernon (1 km à 4,6 pour-cent), qui offre des bonifications pour le général et dont le sommet se trouve à 4 bornes de la ligne.