Remco Evenepoel revient sur une fin d’étape un peu folle: “J’étais un peu en stress”

Remco Evenepoel, qui a crevé, a perdu huit secondes sur Primoz Roglic, qui a chuté lourdement.

Lehaire David
La Vuelta ciclista a Espana 22-16
©Photo News
Ce devait être une journée calme où les bolides se départageraient dans un sprint massif. On y a cru jusqu'à un peu moins de trois bornes de l'arrivée. À 2,5 kilomètres pour être précis. À ce moment, Primoz Roglic plaça une attaque violente. On fut surpris de ne pas voir Remco Evenepoel dans son sillage. C'est que, au même instant, il se rangea de l'autre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité