Vuelta: Remco Evenepoel résiste à Mas au Monasterio de Tentudia, Uran remporte l'étape

L'étape a tourné à l'avantage des échappées, les favoris ne se sont pas livrés la grande bagarre.

Vuelta: Remco Evenepoel résiste à Mas au Monasterio de Tentudia, Uran remporte l'étape
©PHOTONEWS

Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost) a remporté la 17e étape du Tour d'Espagne, longue de 162,3 km entre Aracena et le Monastère de Tentudia mercredi. Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) conserve son maillot rouge de leader du classement général. Au sommet d'un col de 2e catégorie long de 10,3 km à 5% de pente moyenne avec des passages à plus de 8 %, le Colombien s'est imposé devant le Français Quentin Pacher (Groupama-FDJ) et l'Espagnol Jesus Herrada (Cofidis)

Le principal fait de la journée s'est sûrement produit avant même le début de la course avec l'annonce de l'abandon de Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Le Slovène, triple tenant du titre, n'est pas remis de sa lourde chute encourue mardi dans les derniers mètres de la 16e étape. Il était deuxième du général, à 1:26 d'Evenepoel.

Après plusieurs tentatives d'échappées, un groupe de 13 coureurs a pris la poudre d'escampette après 35 km de course. Parmi eux figuraient les Espagnols Marc Soler (UAE Emirates) et Jesus Herrada, déjà vainqueurs d'une étape cette année.

À 15 km de l'arrivée, l'Américain Lawson Craddock (BikeExchange-Jayco) a placé une attaque dans le groupe de tête avant d'être finalement repris par Pacher, Uran, Soler, Herrada et Clément Champoussin (AG2R-Citroën) sous la flamme rouge.

Uran a alors placé une accélération dans les dernières pentes pour s'imposer devant Pacher et Herrada pour décrocher la 15e victoire de sa carrière, la première cette saison. Le Colombien, 35 ans, ne s'était jamais imposé sur la Vuelta.

Derrière, Remco Evenepoel n'a pas perdu de temps sur ses concurrents et conserve la tête du classement général avec 2:01 sur l'Espagnol Enric Mas (Movistar) et 4:51 sur l'Espagnol Juan Ayuso (UAE Emirates).

La 77e édition de la Vuelta s'achève dimanche à Madrid. Jeudi, le peloton reliera Trujillo à l'Alto del Piornal et le bouquet se jouera au sommet d'une ultime côté de 13,6 km à 5% de déclivité moyenne.