Remco Evenepoel veut conclure sa saison en beauté: "Un monument, la Vuelta et un arc-en-ciel la même année, ce serait fou !"

Après avoir octroyé du repos bien mérité à une organisme qui en avait besoin, Remco rêve déjà d’un sacre mondial ce week-end.

Remco Evenepoel veut conclure sa saison en beauté: "Un monument, la Vuelta et un arc-en-ciel la même année, ce serait fou !"
©BELGA
Le visage tourné vers un soleil qui a fait flirter le thermomètre avec la barre des 25 degrés vendredi le long de Grand Pacific Drive, Remco Evenepoel pointe l’index vers ses mollets lors de la petite pausé café qu’il s’autorise en compagnie du sélectionneur national Sven Vanthourenhout. Affûté comme une serpe, le Brabançon pourrait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité