Championnats du monde Espoirs: Alec Segaert offre une médaille d'argent à la Belgique

La Norvège a remporté une nouvelle médaille d'or aux Mondiaux de cyclisme.

Belga
Championnats du monde Espoirs: Alec Segaert offre une médaille d'argent à la Belgique
©Photonews

Au lendemain du sacre surprise de Tobias Foss chez les élites messieurs, Soren Waerenskjold l'a imité lors du contre-la-montre espoirs (U23), lundi en Australie, lors du contre-la-montre des Championnats du monde de cyclisme espoirs. Le Norvégien de 22 ans a parcouru les 28,8 kilomètres du parcours de Wollongong dans un temps de 34:13.40, soit une moyenne de 50,502 km/h. Alec Segaert, 19 ans et pour la première année chez les espoirs, a terminé deuxième à 16.34 du Norvégien. Le Britannique Leo Hayter a complété le podium (+24.16). Alec Segaert, récent champion d'Europe de la spécialité, avait pourtant signé le meilleur temps au premier point de passage mais n'a pas pu tenir la cadence imprimée par Waerenskjold, d'ailleurs présenté avant la course par le Belge comme l'un des favoris au maillot arc-en-ciel.

Si Segaert n'est pas parvenu à refaire son retard, le Belge, champion d'Europe juniors en 2021, a malgré tout réalisé une performance de premier choix pour sa première année dans la catégorie.

Second Belge engagé, Lennert Van Eetvelt a terminé à la 14e place, à 1:37.08 de Waerenskjold.

C'est la quatrième médaille glanée par un Belge dans le contre-la-montre espoirs des Mondiaux, après l'or de Dominique Cornu en 2006, l'argent de Brent van Moer en 2018 et le bronze de Florian Vermeersch l'an dernier en Belgique.

>>> Les résultats des Championnats du monde de cyclisme.

Dimanche, Remco Evenepoel a ouvert le compteur belge lors de cette semaine irisée aux antipodes. Le récent vainqueur du Tour d'Espagne a décroché le bronze lors du chrono élites messieurs remporté par le Norvégien Tobias Foss.

Les chronos des juniors seront au programme de mardi aux Mondiaux en Australie, avec les épreuves filles, dès 9h30 (1h30 en Belgique), et garçons, à partir de 13h20 (5h20).

Le frère et coach de Segaert, fier de la 2e place, reconnait la suprématie du Norvégien

Loïc Segaert, frère et entraîneur d'Alec Segaert, s'est montré très fier de la médaille d'argent acquise par son protégé lors du contre-la-montre espoirs des Mondiaux de cyclisme, lundi en Australie. "Il a remporté l'argent et le Norvégien (Soren Waerenskjold, ndlr) était un peu trop fort", a-t-il déclaré à l'arrivée.

"J'étais un peu stressé depuis dimanche", a reconnu Loïc Segaert. "Évidemment, c'est Alec qui roule mais, en tant que coach, vous ressentez un peu la pression également. Nous avions établi un bon plan et tout s'est déroulé comme prévu. Il a démarré assez rapidement et cela lui a donné des ailes. Il n'a pas pu tenir le rythme dans la seconde partie mais ce n'est pas illogique. Il a été rapide mais un autre a tout simplement été meilleur. Le Norvégien a fait la différence dans ce deuxième tour. Il était plus fort, ce qui est logique car il est trois ans plus âgé", a-t-il expliqué. Segaert a parcouru les 28,8 kilomètres du parcours de Wollongong dans un temps de 34:29, soit 16 secondes de plus que Waerenskjold. "C'est conséquent mais Alec a encore du temps, ce n'est que sa première saison chez les espoirs", a insisté l'entraîneur de celui qui a été champion d'Europe juniors en 2021 et espoirs cette année. "Il pourra combler ce retard s'il devient un peu plus fort chaque année. Nous avons encore le temps de décrocher le titre car il peut encore franchir de nombreux paliers." "Nous sommes très contents. Alec avait fait le plein de confiance après son titre à l'Euro mais nous savions que ce serait plus compliqué ici car Waerenskjold et Leo Hayter (finalement 3e, ndlr) n'étaient pas présents au Portugal. Finalement, il termine entre les deux. C'est une médaille d'argent bien méritée", a ponctué Loïc Segaert.