Wout van Aert, 4e au pied du podium: "Avec Remco, le plus fort a gagné"

Le vainqueur du maillot vert sur le Tour de France était heureux pour son équipier.

Belga

Il était co-leader de l'équipe belge avec Remco Evenepoel, et à l'inverse de celui-ci Wout van Aert n'est pas devenu champion du monde de cyclisme dimanche à Wollongong. Il a même dû se contenter de la 4e place après avoir terminé 3e du sprint du peloton derrière le Français Christophe Laporte, son équipier chez Jumbo-Visma, et l'Australien Michael Matthews. Le maillot vert du dernier Tour de France n'en était pas moins content de la victoire de l'équipe. "Nous avons fait une course fantastique. Vous pouvez définir une tactique à l'avance et si cela fonctionne bien, c'est fantastique", a déclaré Van Aert lors d'une première réaction au micro de Sporza.

Le coureur d'Herentals n'a jamais vraiment roulé en tête de la course en raison de la course d'équipe. Il s'est retrouvé avant la finale dans un deuxième peloton derrière un premier groupe où figuraient Evenepoel et Quinten Hermans. "Pour l'équipe et pour moi-même, c'était une bonne situation. J'étais dans un fauteuil avec ces gars forts avec moi à l'arrière. Lorsque c'est devenu chaud et que Remco conservait son avance, nous savions qu'il avait encore une super journée et ensuite le meilleur a gagné."

L'utilisation d'oreillettes n'étant pas autorisée, van Aert n'a pas pu évaluer la situation de la course de manière optimale. Alors que le vainqueur de la Vuelta s'est emparé du maillot arc-en-ciel après une nouvelle démonstration de force, il a participé au sprint du peloton à 2:21.

"Sans ces oreillettes, c'est un drame", a déclaré Van Aert. "J'ai franchi la ligne d'arrivée en quatrième position, mais je ne pourrais pas dire si c'était un sprint pour la 10e, la 15e ou la deuxième place. Mon coéquipier Laporte vient de me dire qu'il a terminé deuxième. C'est d'un autre âge. C'est dommage aussi parce que j'avais les jambes pour monter sur le podium avec Remco."