Affaire Van der Poel: un échange entre Van der Poel et la femme qui a appelé la police dévoilé

Le média néerlandais Algemeen Dagblad a pu consulter des vidéos filmées par l'une des adolescentes qui a joué avec les nerfs de Mathieu Van der Poel, la nuit qui précédait les championnats du monde sur route.

N. Ch.
À droite, l'hôtel où Mathieu Van der Poel a passé une nuit chahutée avant les Mondiaux.
À droite, l'hôtel où Mathieu Van der Poel a passé une nuit chahutée avant les Mondiaux. ©Belga/Presse SPort

L'affaire Van der Poel n'a pas fini de faire du bruit. L'abandon du leader néerlandais dès la première heure de course des championnats du monde de cyclisme sur route a marqué les esprits. Parce qu'il faisait partie des favoris mais aussi et surtout parce qu'il se justifiait par une nuit passée au poste de police.

Si le coureur a finalement pu reprendre l'avion vers les Pays-Bas après avoir écopé d'une amende d'environ 1000 euros, tous les médias néerlandais se sont emparés de l'histoire et veulent réussir à reconstituer la nuit qui a coûté cher à la star.

Nos confrères d'Algemeen Dagblad ont appris qu'il existait des vidéos de l'incident, filmées par la plus âgée des trois adolescentes qui ont perturbé le sommeil de Van der Poel. Ils sont parvenus à en consulter des extraits, sur lesquels on entend une conversation entre une femme et le quadruple champion du monde de cyclo-cross. "Je n'ai touché personne", se justifie d'abord VDP, avant que la femme lui rétorque un "Tais-toi, c'est sur la vidéo!"

Van der Poel de rétorquer: "Voyons ça, pas de problème" avant de dire "Vous ne pouvez pas frapper à ma porte pendant trois putain d'heures."

L'interlocutrice du coureur l'accuse alors: "Tu nous as menacées !", ce à quoi Van der Poel répond: "Vous devriez appeler la police et leur expliquer."

Malheureusement pour lui, la femme avait déjà appelé les forces de l'ordre, qui n'allaient pas hésiter à l'embarquer.

Reste à savoir si ces vidéos seront un jour publiées. On imagine aisément que le média qui s'en emparera devra payer une belle somme d'argent.