"C’était effrayant" : Wout van Aert a frôlé la catastrophe à l’entraînement avant le Tour des Flandres

Jan Bakelants a témoigné de l’incident qu’a connu l’ancien champion de Belgique à l’entraînement mardi.

WEVELGEM, BELGIUM - MARCH 26 : Van Aert Wout (BEL) of Jumbo-Visma during the UCI World Tour 85th Flanders Classics Gent - Wevelgem - In Flanders Fields cycling race with start in Ieper and finish in Wevelgem on March 26, 2023 in Wevelgem, Belgium, 26/03/2023 ( Motordriver Kenny Verfaillie - Photo by Vincent Kalut / Photo News
Selon Jan Bakelants, Wout van Aert a frôlé la mort ce mardi à l'entraînement avant le Tour des Flandres. ©VKA

Absent d’À travers la Flandre mercredi, Wout van Aert prépare le Tour des Flandres en organisant des sorties d’entraînement plus ou moins longues autour de son domicile anversois. Mardi, l’ancien champion de Belgique est parti s’entraîner avec son ami Daan Soete (également cyclo-crossman) ainsi que l’ancien coureur Jan Bakelants sur les routes néerlandaises proche de la frontière.

Mais tout ne s’est passé comme prévu et la sortie aurait pu tourner au drame comme l’a expliqué Jan Bakelants lors du podcast Wielerclub Wattage sur Sporza. “Wout devait effectuer un intervalle mais la piste cyclable sur cette route n’était pas adaptée aux vitesses autour de 40 à 45 km/h.”

Les trois hommes ont donc roulé sur la route réservée aux voitures à côté de la piste cyclable, ce qui n’a pas beaucoup plu aux automobilistes néerlandais : “D’expérience, je sais que les Néerlandais n’hésitent pas à se faire justice eux-mêmes lorsqu’ils voient un cycliste qui ne roule pas sur la piste cyclable”, a continué Bakelants.

L’ancien maillot jaune sur le Tour de France continuait son récit, expliquant que 5 minutes après avoir commencé à rouler sur la route réservée aux automobilistes, une bétonnière s’est mise à klaxonner en dépassant les trois coureurs au même moment. “Comme un pirate de la route, il nous a fermé la porte.”

Jumbo et Laporte ne font aucun cadeau : “On essaie toujours de gagner, c’est formidable d’être dans ce groupe”

”Wout roulait à côté de Daan et n’a pas eu le choix que de le pousser sur le côté. Sinon, notre bienfaiteur (en raison de son geste à Gand-Wevelgem, NdlR) aurait pu se retrouver au paradis”, a expliqué un Bakelants plutôt ému, “l’action de cette bétonnière était complètement disproportionnelle”.

L’ancien coureur d’Intermarché concède néanmoins qu’ils auraient dû rouler sur la piste cyclable.

”Mais je ne pense pas que tu puisses faire ce genre de choses dans le trafic. Même si en tant que conducteur d'une bétonnière, tu estimes avoir plus le droit de rouler sur les routes en béton que les cyclistes, pour qui la piste cyclable était fortement dégradée”, s’est irrité Bakelants qui estime que l’incident aurait pu tourner à la catastrophe, “Wout était presque mort. Il était littéralement sous la bétonnière, c’était vraiment effrayant.”

Tiesj Benoot sur le nouveau “produit miracle” des Jumbo-Visma : “Ma grand-mère l’utilisait déjà, donc ce n’est pas si extraordinaire”
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...