Le Russe Sergueï Ivanov (Fassa Bortolo) a remporté dimanche la cinquième étape du Tour de Suisse, qui s’est disputée sur 174,1 km, à Mendrisio. Il a devancé au sprint le Kazakh Alexandre Vinokourov, le Français Laurent Jalabert et le Suisse Alexandre Moos. L’Italien Wladimir Belli conserve son maillot de leader.

Au 24e kilomètre de cette étape, une échappée de quatre coureurs, le Suisse Niki Aebersold, l’Hispano-Suisse Daniel Atienza et les Italiens Davide Rebellin et Paolo Bettini, s’est formée et a compté jusqu’à 4 minutes 15 secondes d’avance. Mais Aebersold et Bettini étaient repris dans la deuxième ascension du circuit final alors qu’Atienza et Rebellin prolongeaient le suspense en ne cédant qu’à 10 km de l’arrivée après une échappée de 140 km.

Après un gros travail des équipiers de l’Américain Lance Armstrong, c’était au tour de la formation de Laurent Jalabert d’assurer un train vif dans la dernière côte de la journée. Après un démarrage de l’Italien Massimo Donati, Laurent Jalabert se découvrait. Puis Vinokourov tentait seul sa chance, pour être ensuite repris.

Ensuite, le Suisse Moos est sorti du groupe de tête formé d’une vingtaine de coureurs, en emmenant avec lui Vinokourov et Laurent Jalabert. Le trio semblait pouvoir jouer la victoire, mais le Russe Ivanov revenait de l’arrière et mettait tout le monde d’accord au sprint.

L’équipe italienne Fassa Bortolo a totalement dominé ce week-end, avec la victoire samedi du Russe Dimitri Konyshev, celle dimanche d’Ivanov et le maillot jaune de Belli.