Cyclisme Après une première partie de Tour passionnante, qui a souri aux Belges, les interrogations restent nombreuses.

Après dix étapes souvent passionnantes et surtout pour les Belges, la première des deux journées de repos est tombée à pic pour bon nombre de coureurs. Pourtant, rien n’est joué, le plus dur reste à venir.

Sans être extraordinaire, la Grande Boucle 2019 est peu commune. Depuis le Grand Départ à Bruxelles, l’émotion et la ferveur que celui-ci a suscitée, jusqu’à ce lundi à Albi, l’immense majorité des étapes ont été mouvementées et indécises, avec très peu de moments moins palpitants. Les dix premières étapes ont toutes couronné de beaux vainqueurs et offert des rebondissements, notamment dans la lutte pour le maillot jaune, qui a changé plusieurs fois d’épaules.

(...)